Pleins feux sur Larry

mercredi, 13.03.2013 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Pleins feux sur Larry

MONTRÉAL – Lars Eller a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison mercredi soir. Le fait qu’il en a décidé l’issue ne pouvait pas mieux tomber.

Soir après soir depuis quelques semaines, Eller ne cesse de démontrer qu’il est devenu un rouage important du Tricolore. Étant utilisé à toutes les sauces dans différentes missions importantes, il a réussi à se démarquer face aux Sénateurs en inscrivant le premier but du match, en plus de marquer celui de la victoire en tirs de barrage.

Eller marque en fusillade
« C’est toujours bien de faire la différence à la fin. Nous voulions les deux points et c’est ce que nous avons obtenu », confie Eller, qui a été nommé la première étoile de la rencontre suite au gain de 4 à 3 des siens mercredi. « J’aurais préféré le faire plus tôt que ça et rendre la situation moins excitante. Nous n’avions pas besoin de ça. Je crois que nous avons joué un excellent match et nous avons obtenu plusieurs bonnes chances. »

Après avoir été écarté de la formation partante durant quelques matchs au début de la saison, Eller prouve depuis son retour que son acharnement sur la glace rapporte beaucoup. Son entraîneur l’a remarqué et c’est pour cette raison qu’il ne cesse de lui donner des récompenses, comme le fait de l’avoir utilisé pour la première fois de la saison en tirs de barrage.

 « Lars a été phénoménal ce soir. Il continue de s’améliorer et il a eu du plaisir », atteste Michel Therrien, qui a envoyé Eller dans la mêlée durant 15:16 face aux Sénateurs. « Il était toujours sur la rondelle. Il patinait très bien, il prenait des bonnes décisions. C’était encore un autre gros match pour lui. »

Jumelé à plusieurs compagnons de trio depuis le début du calendrier, le centre de 23 ans a développé une belle complicité avec Alex Galchenyuk depuis quelques semaines.  Les deux comparses se sont notamment illustrés lors des tirs de barrage alors qu’ils ont tous les deux déculotté Robin Lehner pour distancer le Tricolore des Sénateurs en fin de rencontre. Bien qu’ils aiment jouer ensemble, un esprit de compétition  régnait lorsqu’ils ont chacun été appelés à s’exécuter lors de la fusillade.

« Je crois que son but était plus beau que le mien. Il l’essaye souvent sur Buds [Peter Budaj] durant les entraînements, mais il ne paraît pas aussi bien parce que Buds sait ce qui s’en vient », admet en riant Galchenyuk, qui a trouvé le fond du filet pour une deuxième fois en quatre tentatives cette saison en tirs de barrage. « Nous jouons bien ensemble, tout simplement. Nous nous présentons chacun à chaque match, nous travaillons fort et nous tentons de créer des opportunités de marquer. Il a marqué en première période et nous ne nous sommes pas fait marquer un but contre nous après cela. C’est là-dessus que nous tentons de mettre l’emphase. »

En plus d’être aux côtés de Galchenyuk, Eller a été réuni au jeune Gabriel Dumont pour une deuxième rencontre d’affilée. Ce dernier a d’ailleurs obtenu son premier point en carrière dans la LNH sur le but du Danois en première période. Cette situation illustre parfaitement qu’il sait s’ajuster à n’importe quel type de joueur sur son unité.

« Ce n’est pas seulement moi, mes compagnons de trios font de l’espace pour moi sur la glace. Nous travaillons bien en tant qu’unité », explique Eller, de qui le trio a terminé la soirée avec une fiche cumulative de plus-3 en plus d’obtenir 12 lancers au filet. « Gabriel joue de la bonne façon, il frappe, il amène de l’énergie et fait tout ce qu’on s’attend de lui. Et Alex amène de l’énergie et crée des jeux à partir de rien comme à l’habitude. Ce soir ça a bien fonctionné et je suis certain que nous pourrons continuer de le faire. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com

À VOIR ÉGALEMENT
Faits saillants: Canadiens-Sénateurs
Sommaire: Canadiens-Sénateurs
Le jeu des chiffres - 13 mars 2013