Irrésistible remontée

samedi, 09.03.2013 / 23 h 09 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Irr\u00E9sistible remont\u00E9e

TAMPA – Pour une deuxième fois au cours du présent voyage, les Canadiens ont effectué une irrésistible remontée.

Après être revenu de l’arrière en troisième période dans la rencontre avec Boston dimanche dernier, le Tricolore a fait étalage de ses capacités offensives de fin de rencontre en transformant une défaite de 3 à 1 en victoire de 4 à 3 grâce à trois buts sans réplique.

«Ça en dit beaucoup sur le caractère de l’équipe. Nous savions que nous étions encore dans le coup, malgré nos difficultés dans la deuxième période», a confié Michael Ryder qui a enregistré deux mentions d’aide au cours de la rencontre. «On dirait que dernièrement, on connaît des difficultés en deuxième. De nous voir ressortir forts en troisième période, de travailler dur, de faire les bonnes choses et de finalement remporter la rencontre, c’est vraiment gros pour nous. Si nous travaillons comme ça pendant 60 minutes,  nous n’aurons pas à travailler autant en troisième. »


Il s’agit donc de la deuxième fois où le Tricolore se sauve avec la victoire après avoir tiré de l’arrière après 40 minutes de jeu cette saison, exploit qu’ils avaient réussi à une seule reprise en 2011-2012. La troupe de Michel Therrien présente également une fiche de 4-2-1 lorsque l’équipe adverse est la première à s’inscrire au tableau, ce qui en dit long sur sa capacité à rebondir.

«C’est ce que les bonnes équipes font et c’est ce que nous avons fait ce soir », a confessé Brendan Gallagher, qui a marqué son septième but de la saison, et un 26e pour les Canadiens en troisième période cette saison. «En ce moment, notre groupe joue avec beaucoup de confiance et nous pouvons donner la chance de revenir de l’arrière. Cela étant dit, nous devons être prêts à jouer de la même façon chaque soir.»

Malgré la victoire, l’entraîneur-chef du Tricolore a mis le doigt sur certains éléments qui doivent encore être travaillés, principalement au cercle des mises en jeu.

«On éprouve parfois des difficultés dans le cercle des mises au jeu et c’est ce qui leur a donné l’occasion de marquer deux buts », a mentionné Therrien qui a vu ses joueurs afficher un pourcentage d’efficacité de 41% au cours du duel. «Il va falloir qu’on s’améliore à ce niveau. On accorde des tirs qu’on ne devrait pas accorder si nous étions plus performants dans le cercle des mises au jeu.»

Si certains éléments sont encore à peaufiner, il y en a d’autres où il y a eu nette amélioration, notamment la présence au filet, qui a permis à Gionta et à Gallagher de marquer en troisième période.

«On encourage les gars à foncer au filet. Il faut se battre pour aller chercher les rebonds et c’est ce qui nous a donné la chance de remporter ce match-là», a  ajouté Therrien, visiblement heureux de la détermination présentée par ces joueurs. «Ça prend du courage pour aller encaisser des coups en arrière de la tête, dans le dos, pour aller prendre ces retours-là et c’est ça que les gars ont fait.»

Avec six points accumulés sur une possibilité de huit, les Canadiens tenteront maintenant d’en amasser deux autres à Sunrise, contre les Panthers, dimanche soir, pour clôturer le plus long voyage de la saison.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Faits Saillants: Canadiens-Lightning
Sommaire: Canadiens-Lightning
Le jeu des chiffres - 9 mars 2013
Questionnaire hedbomadaire - 8 mars