Impressionnant Brandon

jeudi, 07.03.2013 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Impressionnant Brandon

RALEIGH – Brandon Prust dévoile de nouvelles facettes de son jeu à chaque rencontre.

Après avoir fait la démonstration de ce qu’il pouvait faire avec ses poings et après avoir également démontré qu’il savait se débrouiller avec la rondelle au cours des dernières rencontres, Brandon Prust a élevé son jeu d’un cran jeudi soir en Caroline.

Ayant marqué le premier but de la rencontre, il a également décidé de faire surfer ses coéquipiers sur la vague Prust, servant d’abord une passe parfaite à Josh Gorges pour le deuxième filet de la rencontre, puis en initiant le jeu qui a permis à Lars Eller de marquer le but gagnant en troisième période. Il s’agissait du premier match de trois points en carrière pour le natif de London, en Ontario, lui qui disputait un 303e match dans la LNH.

Faits saillants de la rencontre

«On savait que c&rsquoeacute;tait un leader. On savait que c’était un gars qui se présentait à tous les matchs. Présentement il a l’occasion, probablement pour la première fois de sa carrière, de montrer qu’il sait jouer au hockey », a confié l’entraîneur Michel Therrien qui a jumelé Prust avec les deux joueurs offensifs que sont Alex Galchenyuk et Lars Eller. «On le met dans les trois premiers trios, on lui donne de bonnes responsabilités, pas seulement sur le plan défensif, mais aussi offensives. Pour l’instant, il joue le meilleur hockey de sa carrière.»

Avec un différentiel de plus-13, Prust fait maintenant partie du top 10 des meilleurs joueurs du circuit Bettman à ce chapitre, en plus de trôner en roi et maître lorsqu’il est question du nombre de minutes de pénalité, le dur à cuire ayant déjà laissé tomber les gants à sept reprises cette saison. Par contre, après une récolte d’un but et d’une passe dans la rencontre avec les Hurricanes, Prust s’est retenu d’amasser un tour du chapeau à la Gordie Howe.

«Si j’avais 23 ou 24 ans et que c’était ma première saison dans la Ligue, je l’aurais certainement fait. Mais je suis un peu au-dessus de ça maintenant. Il y a probablement beaucoup de gens dans des pools de hockey qui sont déçus en ce moment», a lancé le dur à cuire de 28 ans, qui voulait beaucoup plus aider l’équipe à amasser les deux points que de faire la manchette d’un top 10 sur les tours du chapeau à la Gordie Howe.

Plutôt que de démontrer ses talents de pugilistes, le vétéran de six saisons dans la LNH a préféré faire l’étalage de ce qu’il sait faire avec une rondelle, servant notamment une passe d’anthologie à Josh Gorges.

«Une passe lobée du revers. Ma spécialité », a lancé Prust, tout sourire, à propos de la passe parfaite qu’il a servie à Gorges en première période. «Je l’ai vu foncer vers le filet. Je savais qu’il avait battu son couvreur, alors j’ai juste envoyé la rondelle dans le coin et il a marqué.»

«J’ai eu des chances dernièrement. Avec les autres gars de mon trio, nous obtenons des chances, parfois sans résultat, mais nous restons patients. Et parfois, il y a des soirées comme ce soir où tout fonctionne », a poursuivi Prust, qui a vu Lars Eller terminer lui aussi sa soirée avec une récolte de trois points, alors que Galchenyuk a présenté un différentiel de plus-2.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Le jeu des chiffres - 7 mars 2013
Faits Saillants: Canadiens-Hurricanes
Sommaire: Canadiens-Hurricanes
Résumé