Rivalité renouvelée

samedi, 23.02.2013 / 12 h 15 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

BROSSARD – Dans un calendrier compressé, des rivalités se bâtissent et les matchs entre deux équipes sont beaucoup plus rapprochés.

Moins d’une semaine après avoir affronté les Rangers au Madison Square Garden, voilà que ce sont eux qui s’amènent au Centre Bell, avec une certaine amertume en raison de la défaite de 3 à 1 subie à leur domicile.

«Nous nous attendons à ce qu’ils rebondissent. Ils ont une très bonne équipe avec beaucoup de vitesse », a soutenu Raphael Diaz qui mène chez les défenseurs des Canadiens avec une récolte de 12 points. «Nous avons joué contre eux il y a seulement quelques jours et nous avons joué un match solide. Nous essayons de jouer solidement, d’encaisser les mises en échec pour pouvoir faire le jeu. Si nous continuons à jouer comme ça, nous allons connaître du succès.»

Brendan Gallagher rencontre les médias

Si certains ont qualifié le match de mardi dernier de soporifique, les joueurs des Canadiens sont convaincus que ce qui doit prévaloir, c’est d’abord et avant tout le système.

«Je crois que c’est un compliment», a rétorqué P.K. Subban en réponse aux commentaires du gardien Henrik Lundqvist, qui a laissé savoir à qui veut l’entendre que les Canadiens ont joué un match plate à New York. «Quand une autre équipe parle de ton système, ça veut dire qu’ils le remarquent. Beaucoup d’équipes ont un système qu’on ne remarque pas sur la glace. Le fait que les autres s’en rendent compte et réalisent que ça ralentit le tempo un peu, ça les ralentit et nous donne l’occasion d’avoir un meilleur jeu de transition. Ça veut dire qu’on fait quelque chose de bien.»

Alors que les joueurs du Tricolore attendent impatiemment la rencontre avec les Rangers, il y en a qui est un peu plus nerveux que les autres. Victime d’une commotion cérébrale samedi dernier, Brendan Gallagher a reçu le feu vert des médecins pour participer à la rencontre, lui qui a raté les trois dernières rencontres.

«Je viens d’aller voir le médecin et je suis prêt à jouer s’ils ont besoin de moi», a confirmé Gallagher, tout sourire. «C’est toujours difficile de revenir au jeu après avoir raté quelques jours, mais je sais ce que je dois faire pour connaître du succès. Je vais me concentrer sur ces choses ce soir. »

Bien qu’il ait souvent un rôle de «petite peste», se campant généralement devant le filet et n’hésitant pas à narguer ses adversaires, Gallagher tentera de provoquer les choses le plus rapidement possible contre les Rangers, histoire de frapper… ou de se faire frapper tôt dans la rencontre.

«J’espère que ça arrivera rapidement dans le match. À ma première présence, je vais essayer de donner une bonne mise en échec. Je risque plus d’en recevoir une… mais au final, c’est de cette façon qu’on joue au hockey. J’espère juste pouvoir rapidement mettre ça derrière moi», a avoué le fougueux attaquant de 20 ans qui compte huit points à sa fiche.

Le match débute à 19h au Centre Bell.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
En vrac
Face à face: Canadiens - Rangers