Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

C’est le résultat qui compte

mercredi, 13.02.2013 / 1 h 15 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

TAMPA BAY – L’objectif était d’obtenir deux points. La façon d’y arriver importait peu.

Fort d’une avance de trois buts avec six minutes à faire, le Tricolore pliait déjà bagage en direction de la prochaine destination, Sunrise. C’était oublier un peu rapidement les 19 buts marqués par le Lightning en troisième période depuis le début de la saison. Quelques bonds chanceux plus tard, la troupe de Guy Boucher forçait la prolongation, remettant les pendules à zéro.

«On était venu ici pour amasser deux points. Et c’est ce qu’on a fait », a lancé Michel Therrien, qui rappelle que c’est le résultat qui compte d’abord et avant tout. «On a joué un match impeccable pendant 54 minutes. Il faut rester concentré pendant 60 minutes. On n’a pas été en mesure de le faire. On leur a donné l’occasion de revenir.»

Faits saillants de la rencontre

Après une prolongation qui n’a pas fait de maître, c’est finalement en tirs de barrage que s’est réglé le sort de cet important duel pour les deux formations. Pendant que Carey Price barrait la route aux Victor Hedman, Martin St-Louis et Steven Stamkos, David Desharnais procurait la victoire aux siens en déjouant Anders Lindback entre les jambières.

«Nous avions besoin de gagner en tirs de barrage. Desharnais a fait une belle feinte et a marqué. J’ai été patient avec Stamkos et je l’ai attendu. Au final, tant que nous accumulons les victoires, c’est tout ce qui compte», a offert Carey Price, qui n’a rien à se reprocher sur aucun des buts du Lightning. «À la fin de la journée, on a peut-être perdu une avance, mais le match n’était pas perdu et nous avons continué à travailler, puis on a gagné. Ils ont tiré profit d’une baisse de régime, puis ils ont eu deux buts chanceux. Parfois, les bonds ne vont pas en notre faveur, mais notre équipe a travaillé dur pour le reste du match et nous avons mérité cette victoire.»

Fidèle à son habitude, Josh Gorges a joué au second gardien de but, bloquant un impressionnant total de cinq tirs, soit autant qu’Andrei Markov, les deux joueurs ayant été les plus efficaces à ce chapitre, toutes équipes confondues.

Travis Moen a marqué un but, alors que Lars Eller a obtenu deux mentions d'aide.

«C’est sûr qu’on ne veut pas avoir à gagner nos matchs de cette façon. De les voir marquer ces buts, surtout le troisième, c’était dur, mais nous avons persévéré. Nous avons joué un bon match », a rappelé Gorges. «C’est une bonne équipe qui se trouvait devant nous et ils ont eu quelques bonds chanceux, mais nous repartons avec deux points. C’est ça que nous voulions.»

Ces deux points, le Tricolore ne les doit pas seulement à la performance de Carey Price ou encore aux tirs bloqués par la défensive. La production offensive du quatrième trio compte aussi pour beaucoup dans l’équation. Non seulement Travis Moen a-t-il marqué le troisième but des Canadiens, mais Lars Eller a eu deux mentions d’aide et Colby Armstrong a pour sa part enregistré son tout premier point dans l’uniforme des Canadiens.

«Ils ont fait un excellent travail. J’ai beaucoup aimé la façon dont ils ont travaillé. Ils ont écoulé de nombreuses pénalités. Nous les avons utilisés à cet effet et ils ont livré la marchandise», a professé le pilote des Canadiens, visiblement satisfait de la performance livrée par ses employés de soutien. «Ils ont généré de l’offensive aussi. C’est un gros plus pour nous. On a besoin de la contribution de tout le monde. On en avait parlé avant le match. Ils ont contribué et ça nous a permis d’aller chercher cette victoire-là.»

Maintenant que les deux premiers points sont en banque, la troupe de Michel Therrien peut passer au prochain objectif : deux points contre les Panthers.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI:
Résumé du match
Faits saillants : Lightning-Canadiens
Sommaire: Lightning-Canadiens
Le jeu des chiffres - 12 février 2013