Diaz en tête

jeudi, 24.01.2013 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Diaz en t\u00EAte

WASHINGTON – Raphael Diaz n’est pas seulement sympathique. Il est aussi très productif.

Dans une rencontre haute en couleurs remportée par le Tricolore par la marque de 4 à 1, Raphael Diaz s’est une fois de plus démarqué, comme il le fait depuis le début du calendrier. En accumulant deux mentions d’aide pour une deuxième rencontre de suite, le défenseur helvète s’est hissé seul au sommet des pointeurs des Canadiens avec un total de cinq points.

«C’est un peu drôle de me voir en haut de la colonne des pointeurs. Ça fait seulement trois matchs, mais il faut continuer comme ça. Pourvu qu’on ait du succès en équipe, je suis heureux», a avoué le défenseur de 27 ans, tout sourire, mentionnant du même coup qu’il n’y a pas que sa confiance à lui qui est élevée en ce moment. «La confiance de l’équipe au complet est élevée. Quand nous jouons comme ça, nous avons du succès. On se souvient de l’an dernier. Nous avons beaucoup appris. Cette année, on respecte le système et on y va une période à la fois. La route est longue, mais on y va un match à la fois. »

S’il y a une chose qui est certaine, c’est que Raphael Diaz n’est pas le genre de joueur à se laisser enfler la tête par quelques statistiques.

«Nous sommes une équipe. Tout le monde se bat pour tout le monde. C’est important de faire ça à chaque match, dans chaque situation. C’est comme ça qu’on a du succès », a-t-il poursuivi.

Ce qui explique les succès de Diaz, c’est notamment son utilisation aux côtés d’Andrei Markov sur l’avantage numérique. Sur ses cinq points accumulés jusqu’ici, Diaz en a obtenu trois lorsque son équipe compte un homme en plus, ce qui le place au sommet des défenseurs de la LNH, en compagnie de Kevin Shattenkirk des Blues et Michael Kostka de Maple Leafs.

«Il a l’air très confortable depuis ces trois rencontres », a laissé savoir Markov au sujet de son compagnon à la ligne bleue. «Il lit très bien le jeu, il passe bien la rondelle et il choisit toujours la bonne position sur la glace, qu’il soit en situation offensive ou défensive. C’est juste un très bon joueur de hockey.»

Lors de la rencontre avec les Capitals, Diaz a passé beaucoup de temps sur la glace en avantage numérique. Et beaucoup, ça veut dire beaucoup. Cinq minutes et onze secondes pour être plus précis. Pour mettre les choses en perspective, le deuxième joueur le plus utilisé a été Markov, avec 3 minutes 58.

«Il joue avec confiance en ce moment et il excelle à tous les niveaux », a avoué Michel Therrien, visiblement satisfait du travail de son défenseur helvète. «Il mérite tout ce qui lui arrive en ce moment grâce à son éthique de travail et son attitude. Diaz est un jeune homme qui en est seulement à sa deuxième saison dans la LNH, mais il joue tout un rôle pour nous. Il a beaucoup appris de l’an dernier et maintenant qu’il récolte des points en avantage numérique avec Markov, il gagne encore plus en confiance. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Sommaire: Canadiens-Capitals
Le jeu des chiffres - 24 janvier 2013
Répondre à l’appel
Plus qu'un protecteur

Le général se lève