La perpétuelle audition

vendredi, 09.11.2012 / 12 h 25 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

MONTRÉAL – Pour un acteur, une audition ne dure généralement que quelques minutes. Pour un joueur de hockey, c’est un peu plus que ça.

À l’entraînement au Centre Bell en vue de la rencontre les opposant au Crunch de Syracuse, les vétérans, tout comme les recrues des Bulldogs étaient scrutés à la loupe, autant par les médias montréalais que par les membres de l’organisation des Canadiens.

Pour les quelques vétérans de la formation, dont plusieurs ont déjà fait des séjours avec la troupe montréalaise, la situation n’avait rien d’inhabituel.

«Tous les jours, que ce soit dans les pratiques ou dans les matchs, il faut que tu te présentes. Tous les dirigeants sont là », a mentionné Frédéric St-Denis qui présente le meilleur différentiel chez les Bulldogs avec plus-5. «C’est certain qu’on est toujours en audition. Autant les jeunes que les vétérans ont des chances de percer si le lock-out se termine.»

Le défenseur de 26 ans rappelle toutefois que ce type de pression fait partie du sport et qu’il faut savoir la gérer, même si 21 273 paires d’yeux épient tes faits et gestes.

«C’est pour ça qu’on joue au hockey. Chaque fois que tu embarques sur la patinoire, tu as une certaine pression. À Montréal c’est encore pire. Si tu commences à être nerveux parce qu’il y a des dirigeants de l’équipe qui te regardent, ta place n’est peut-être pas ici », explique celui qui a disputé huit rencontres au Centre Bell lors de la saison 2011-2012.

Pour l’attaquant Aaron Palushaj, qui a connu son lot de voyages entre Montréal et Hamilton au cours de la plus récente saison, le présent lock-out dans la LNH représente une bonne occasion pour les jeunes de prendre de la maturité, la pression en moins.

«C’est ce qui est bien; tu sais que tu vas rester ici pour l’instant, alors pourquoi ne pas utiliser ce temps pour t’améliorer et devenir meilleur en tant que Bulldogs. La pression n’est pas autant là. Tu ne te dis pas "je dois bien jouer comme ça je vais être rappelé demain" », a mentionné Palushaj qui a été rappelé six fois en 2011-2012. Tu vas sur la glace et tu te défonces soir après soir.

Compagnon de trio de Palushaj, Blake Geoffrion est du même avis que son compatriote, ajoutant que la situation actuelle est grandement propice à une solide unité au sein des Bulldogs.

«J’aime ça être ici et j’ai appris à connaître les gars. Nous avons une bonne équipe et il y a beaucoup de camaraderie. Tout le monde ici a sensiblement le même âge, ce qui arrive très rarement dans le hockey professionnel. Nous avons beaucoup de plaisir jusqu’ici», a mentionné Geoffrion qui ouvre actuellement le bal chez les marqueurs des Bulldogs.

«Chaque année est un peu différente et cette année, j’occupe un rôle que je ne connais pas. C’est différent, de ne pas être une recrue. J’espère aider un peu plus offensivement et obtenir plus de temps de glace que par les années passées », mentionne celui qui a marqué 20% des buts des Bulldogs jusqu’ici. «C’est bien de sentir qu’il faut qu’on fasse la différence et qu’on est un leader dans le vestiaire.»

Malgré le jeune âge de la troupe de Sylvain Lefebvre, les vétérans de l’équipe avouent un à un qu’ils sont plutôt impressionnés par le niveau de maturité déjà atteint par ceux qui viennent de faire le saut dans les rangs professionnels.

«Je suis toujours disponible pour aider et apprendre aux plus jeunes comment faire les choses dans le hockey professionnel, mais nous avons un excellent groupe de jeunes. Ils ont une excellente éthique de travail, une bonne attitude et personne ne se prend pour un autre », a expliqué l’attaquant de 25 ans, Mike Blunden, y allant d’un petit conseil pour ses «jeunes» coéquipiers à propos de la rencontre de vendredi soir au Centre Bell.

«Il va y avoir beaucoup de bruit ; il ne faut pas être trop excité, ni trop amorphe. Ne laissez pas vos émotions prendre le dessus. Tu vas être nerveux et excité avant le match, alors utilise cette énergie à ton avantage.»

Est-ce qu’il se sera fait entendre? L’audition commence à 19h30.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Nonathlon académique des Bulldogs
À la maison
Bulldogs sur la bonne voie
Que sont ils-devenus? Bill Lindsay
#Étoiledetwitter : @AaronPalushaj
Le défi de Movember entre @CanadiensMTL et @VanCanucks
#Étoiledetwitter : @BlakeGeoffrion
#Étoiledetwitter : @n8THEggr8