Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Mon été avec… Ryan White

mardi, 21.08.2012 / 11 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Mon \u00E9t\u00E9 avec\u2026 Ryan White

BROSSARD – À l’horaire pour Ryan White au cours de la saison morte: golf, pêche et surtout… guérison.

À Brossard depuis déjà quelques semaines en compagnie des Louis Leblanc, Lars Eller, Olivier Archambault, Morgan Ellis et autres, Ryan White admet qu’il a été plutôt occupé au cours de la saison morte.

«Je me suis promené pas mal cet été. Je suis allé au mariage de Karl Alzner à Vancouver. C’était une super belle journée. Je suis aussi allé pêcher dans le nord du Manitoba avec quelques amis», explique l’attaquant de 24 ans qui n’a pas hésité à grimper au nord du 60e parallèle pour participer au tournoi de golf d’un de ses coéquipiers.

«Je suis allé faire un tour en Alaska pour le tournoi de golf de Scotty [Scott Gomez]», a mentionné White, qui a pu assister à un moment golfique plutôt inusité, alors que l’hôte du tournoi, Scott Gomez, a réussi ce que la plupart des golfeurs ne peuvent que rêver de faire, un trou d’un coup. «J’étais juste derrière lui sur le terrain et je n’arrivais pas à le croire. Trois ou quatre trous avant, il y avait une autre auto à gagner. Nous l’encouragions, mais il a envoyé sa balle directement dans le bois. Quand on est arrivé sur l’autre trou, j’étais plutôt surpris qu’il obtienne un trou d’un coup. Il était très heureux. On s’entend que ça n’arrive pas souvent alors c’était plutôt cool à voir. »

Et qu’a fait Ryan White lorsqu’est venu le temps pour lui de s’exécuter?

«Si je me souviens bien, j’ai envoyé la mienne directement dans le bois », a rigolé le fougueux attaquant, avouant qu’il avait pas mal de pression sur ses épaules. «Mon père jouait avec moi et il m’a dit "Vas-y, montre-moi ce que tu sais faire". Disons que ce n’était pas le genre de journée où j’allais réussir un trou d’un coup. Mais c’était amusant. Scotty fait toujours un bel événement pour la bonne cause alors c’était assez plaisant. »

À part jouer au golf, le robuste, mais néanmoins sympathique, attaquant de Brandon au Manitoba s’est efforcé de guérir une blessure à l’aine.

«J’ai pas mal travaillé chez moi au Manitoba avec mon entraîneur. Nous voulions rétablir mon aine pour pouvoir commencer la saison en force. Je suis ensuite venu à Montréal et je m’entraîne avec Pierre. Tout va pour le mieux ici », explique White qui patine en compagnie de quelques coéquipiers sur la patinoire du Complexe sportif Bell de Brossard.

«Ce n’est pas le genre de blessure qui disparaît en une soirée, mais on travaille fort pour la résorber. J’essaie d’apprendre de ça et de grandir là-dedans. Ça ne reviendra probablement pas exactement comme c’était avant, mais je crois que je peux l’endurcir. Pour l’instant, je me sens bien et je suis pas mal certain de pouvoir amorcer la saison», confie celui qui multiplie les entraînements en vue d’être prêt pour revenir au jeu.

canadiens.com.

VOIR AUSSI
Bataille des masques - 2000-2012 - Résultats
Rencontre improbable
Le premier jour de Brandon Prust
Prolongation de contrat pour Trevor Timmins  
Top 10 - Records imbattables
Faire bonne impression