Noyau en formation

mardi, 14.08.2012 / 14 h 48 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Noyau en formation

BROSSARD – Max Pacioretty est la preuve vivante que travailler fort paye éventuellement.

Depuis son premier jour en poste en mai, le directeur-gérant des Canadiens Marc Bergevin avait clairement énoncé qu’il cherchait à remplir son alignement de joueurs de caractère, qui sont prêts à tout pour l’emporter. Bergevin a poursuivi sur cette veine en accordant une prolongation de contrat de six saisons à Pacioretty après qu’il eut effectué un incroyable retour en 2011-2012.

«Il est gros, c’est un attaquant de puissance et il est déterminé. Pour nous, c’est un élément clé de l’organisation », a mentionné le directeur général des Canadiens Marc Bergevin au lendemain de la signature. «Depuis le début, nous voulions nous entendre à long terme avec lui et c’était réciproque. Il s’agit du scénario idéal. Les deux partis voulaient en arriver à un accord – Max a démontré qu’il voulait rester ici et nous voulions le garder ici. C’était parfait.»

Le principal intéressé a abondé dans le même sens, lui qui s’est entretenu avec les médias via une conférence téléphonique en direct de son domicile de New Canaan, au Connecticut.

«Tu veux jouer où tu sens que tu es le bienvenu. Même si ma situation était plutôt difficile il y a quelques années, il y a tellement de positif qui en est ressorti. Je suis tellement reconnaissant que les partisans aient été à mes côtés depuis le tout premier jour. C’est certain que ça a joué un gros facteur dans mon désir d’être à Montréal pour aussi longtemps.», a expliqué Max Pacioretty qui entamera une cinquième saison avec les Canadiens. «Je croyais que je faisais partie du jeune noyau de l’équipe et j’espérais qu’ils me disent que j’en faisais partie. C’est ce qu’ils ont fait en m’offrant ce contrat. Je suis excité qu’ils aient cru en moi.»

L’attaquant de puissance de 23 ans a uni ses forces à Erik Cole et David Desharnais pour former l’un des trios les plus productifs de la LNH la saison dernière. «Je veux baser ma carrière sur celle de Cole. Il est un gros ailier rapide. Il est passé au travers les mêmes blessures que moi. C’est toute une motivation pour moi. J’ai déjà beaucoup appris avec lui et tant qu’on va jouer ensemble dans la même équipe, je vais me développer et j’espère devenir l’attaquant de puissance que Montréal a besoin», a confessé Pacioretty au sujet de son compagnon de trio, n’hésitant pas à ajouter quelques mots au sujet de son centre. «Je le dis depuis le début, David a joué un énorme rôle dans ma carrière. J’espère qu’il fera partie de cette équipe pour toujours. Il a déjà fait écarquiller pas mal d’yeux et il va continuer à le faire. Il fait partie du noyau de cette équipe.»

En plus de devenir le premier joueur d’origine américaine à atteindre le cap des 30 buts dans l’uniforme des Canadiens, Pacioretty a également pris la tête des pointeurs de la formation montréalaise avec une récolte de 65 points en plus de remporter le trophée Bill-Masterton, remis au joueur ayant été un exemple de persévérance et d’esprit sportif, en juin dernier.

Et cette persévérance, Pacioretty compte bien la mettre en valeur et il croit que la venue d’un entraîneur comme Michel Therrien pourrait bien l’aider à le faire. «Un entraîneur comme lui est certainement exigeant, mais je crois que c’est la direction que l’équipe doit prendre, surtout après les résultats de la dernière saison. Je suis très excité», a lancé le jeune attaquant de 23 ans.

Avant de signer cette prolongation, Pacioretty avait encore une année à écouler à son contrat de deux ans signé en juin 2011 et aurait pu devenir agent libre avec compensation à la fin de la campagne 2012-2013.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI:
Bergevin commente le contrat de Pacioretty
Vivre son rêve 
Max Pacioretty signe une prolongation de contrat de 6 ans
Galchenyuk voit de l’action au camp
Colby en visite à Montréal