Mon été avec... Louis Leblanc

mardi, 31.07.2012 / 11 h 15 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

BROSSARD – Être dépaysé dans son propre pays, c’est quelque chose que Louis Leblanc a pu expérimenter dernièrement.

Louis Leblanc dans la communauté d'Inukjuak.

Après avoir pris quelques semaines de vacances pleinement méritées, le jeune attaquant de 21 ans s’est envolé vers le nord. Plus précisément à 1 474 km au nord de Montréal, dans le village inuit d’Inukjuak.

«Je suis allé participer à une école de hockey dans le Nord du Québec», a expliqué Leblanc entre deux séances dans le gymnase au Complexe sportif Bell. «C’était une école de hockey pour les enfants. J’ai passé une semaine là-bas avec un de mes amis. Je suis allé sur la glace une journée. On a eu un gros lunch avec les enfants et la communauté là-bas. On a pris des photos, j’ai signé des autographes.»

Pour Leblanc, de troquer les 35 degrés Celsius et l’humidité écrasante montréalaise pour les 10 degrés d’Inukjuak n’a pas été trop difficile.

«C’était vraiment une belle expérience de visiter le Nord du Québec comme ça et de voir une petite communauté comme celle-là qui vit sur le bord d’une baie. C’est assez impressionnant», a confié le jeune homme qui marchait dans les pas de David Desharnais qui a participé au même camp l’année précédente.

Même s’il se trouvait dans une région éloignée, Leblanc a été agréablement surpris de voir des centaines d’enfants arborant des casquettes des Canadiens.

«J’ai vraiment été impressionné par les enfants là-bas. Ils connaissaient tout. Ils me demandaient comment allait P.K., si Price était un bon gars, etc. Il y avait des enfants qui regardaient chaque match des Canadiens à la télé », a mentionné Leblanc. «C’était vraiment agréable de voir qu’une communauté aussi éloignée suit autant nos activités.»

L’instigateur du projet s’est dit très heureux de l’implication du numéro 71.

«Je voulais un joueur de la LNH parce que c’est bien de pouvoir montrer aux jeunes qu’avec de l’effort et du travail, tu peux atteindre tes buts et tes rêves», explique Stéphane Paquet qui a amorcé le projet l’an dernier. «Louis a fait du beau travail ici. Il a été très généreux avec les enfants et la communauté.»

De retour au bercail, l’attaquant originaire de Pointe-Claire passe beaucoup de temps à Brossard, alors qu’il s’entraîne en compagnie d’autres membres de l’organisation sous le regard averti du préparateur physique Pierre Allard.

«Il nous pousse pas mal. Il y a des plus jeunes que moi comme Olivier Archambault, Morgan Ellis et Charles Hudon. C’est plaisant de voir ces gars-là arriver ici», mentionne Leblanc qui s’entraîne également avec quelques joueurs actifs du Tricolore tels que David Desharnais, Ryan White et Andrei Markov. «On va commencer à patiner dans quelques semaines.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Les Jeux de Brossard 2012
Questionnaire hedbomadaire - 28 juillet
Top 10 - Séances photos loufoques
Mon été avec… Erik Cole