Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Mon été avec… Yannick Weber

mardi, 17.07.2012 / 9 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Mon \u00E9t\u00E9 avec\u2026 Yannick Weber

BROSSARD – Difficile d’impressionner un joueur de hockey de la LNH? Pas tant que ça si vous déployez l’artillerie lourde.

Yannick Weber en vol

Pour Yannick Weber, cette artillerie lourde a pris la forme de bolides à quatre roues et de machines volantes alors qu’il a participé, en compagnie de Rafael Diaz et de Mark Streit, à un événement annuel organisé par le fabricant de montres Breitling.

«Nous sommes arrivés sur le tarmac et tous leurs jouets étaient là. Il y avait quelques avions à réaction, des ‘Wingwalkers’, l’équipe de course d’avion de Red Bull, des avions acrobatiques, des Bentley », a expliqué Weber qui a connu son baptême de l’air version supersonique.

«Ils nous ont montré à respirer comme il le faut et surtout, à ne rien toucher. Mais nous sommes toujours en contact avec le pilote. À un moment, je lui ai dit d’y aller un peu plus mollo, parce que je sentais que j’allais être malade», a confié le défenseur de 23 ans. «D’être dans des montagnes russes, c’est une chose. Mais ça, c’est différent. Tu te sens 10 fois plus lourd. En montant, la pression est tellement grande que tu as l’impression que tu vas perdre connaissance.»

Mais la journée de Weber dans ce magasin pour enfants format géant ne s’est pas arrêtée là. Une fois les pieds sur terre, il s’est mis au volant d’une Bentley, histoire de faire quelques passages en slalom. Puis, retour dans les airs, essayant le "WingWalking", qui consiste à être assis sur une chaise sur l’aile d’un avion en vol.

«Ça ne vole pas très haut, tu vas peut-être à 60km/h, mais le sentiment d’être assis sur une chaise sur l’aile d’un avion en vol, c’est assez spécial. Le vent est assez fort», a confié Weber. «Cette journée est probablement mon fait saillant de l’été jusqu’ici.»

Passant également un peu de temps à Montréal au cours de la saison estivale, Weber en a profité pour venir faire un tour à l’École de hockey des Canadiens, au grand plaisir des centaines d’enfants qui ont pu le rencontrer.

«Je suis venu ici pour participer à l’École de hockey des Canadiens comme chaque année. C’est bon pour les enfants de voir des joueurs sur la glace, leur parler, signer quelques autographes », ajoute Weber qui rejoindra également Mark Streit en Suisse pour son camp de défenseurs. «Après je vais commencer à m’entraîner avec l’équipe de Berne d’où je viens. Sinon, je vais aller à Barcelone avec tous les autres Suisses pour des rencontres de la NHLPA avec les joueurs européens au cours du mois d’août.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
À vol d'oiseau
Gorges en préparation
Josh, toujours plus haut!
Blake Geoffrion sous contrat pour la prochaine saison
À l’ombre des grands
Nouvelle entente de deux ans pour Raphael Diaz
Préparation physique en cours