Meilleur joueur disponible

samedi, 23.06.2012 / 1 h 02 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Meilleur joueur disponible

PITTSBURGH – Marc Bergevin a eu exactement ce qu’il souhaitait en cette première journée de repêchage.

Au cours de sa première conférence de presse en tant que directeur général le 2 mai dernier, Marc Bergevin a mentionné que la meilleure façon d’entrer dans ses bonnes grâces était de travailler dur. Il a continué sur la même lancée en repêchant Alex Galchenyuk au troisième rang total vendredi soir.

«C’est le joueur que nous voulions », a confirmé Bergevin avant de faire l’énumération des qualités qu’il a vues en Galchenyuk qui se retrouvaient également sur sa liste d’épicerie. «J’aime son gabarit, son caractère, son sens du hockey, sa vision et surtout, son désir de devenir un joueur de hockey.»

Bilan de la journée - Marc Bergevin

C’est peut-être en tant que recrue que Bergevin a participé à son premier repêchage dans le siège du conducteur, mais il sait exactement à quel moment Galchenyuk est devenu son tout premier choix.

«J’ai su que je le voulais au Combine à Toronto », a-t-il admis. «Lorsqu’il est venu à Montréal il y a de cela quelques semaines, ça a seulement renforcé cette conception que j’avais de lui. Après lui avoir parlé à Toronto, j’ai regardé Trevor et je lui ai dit ‘Yep’.»

«C’est un gros joueur de centre talentueux avec une excellente vision et un caractère exemplaire », a ajouté Bergevin, qui a été particulièrement impressionné par la confiance et le désir du jeune homme du Wisconsin. «Je l’ai vu dans ses yeux. Le hockey est la chose la plus importante dans sa vie et rien ne va l’empêcher de devenir le meilleur joueur de hockey possible. »

Alors que Bergevin était celui ayant le doigt sur la gâchette lors de la première journée, Trevor Timmins est l’homme responsable de s’assurer que le directeur général avait couvert tous les aspects de la question. Il ne faisait aucun doute dans sa tête que le Tricolore venait d’effectuer le vol du repêchage.

«C’est un joueur que nous voulions », a confié Timmins, qui a également admis que Galchenyuk était le joueur au haut de la liste. «Nous aimons son talent et en plus, il est passionné, engagé et déterminé non seulement à être un joueur de la LNH, mais à être parmi l’élite.»

Si ce n’avait été de sa déchirure au ligament croisé antérieur qui l’a gardé à l’écart pour la majorité de la saison, il y a de bonnes chances que le centre de 6-pieds-2 n’aurait pas été encore assis lorsque Timmins s’est amené au podium.

«Nous avons fait nos devoirs. Il était au Combine de la LNH, il a fait des tests médicaux où le Dr. Mulder était présent, il est venu à Montréal et a rencontré notre équipe médicale », a expliqué Timmins à propos du processus avant de prendre une telle décision. «Dr. Mulder a revu tout son historique médical à propos de l’opération et a parlé au docteur qui l’a opéré et il m’a assuré du succès de l’opération et que son genou était solide. Nous avons choisi le joueur en fonction de ses bons côtés et de son talent.»

Après avoir terminé la saison 2010-2011 au deuxième rang chez les recrues derrière seulement Nail Yakupov avec 83 points en 68 matchs, il est clair que le genre d’offensive qu’il apporte pourrait servir à Montréal plus tôt que tard. Mais ne le dites pas trop fort si Timmins est près.

«Il ne faut mettre aucune pression sur lui pour qu’il fasse partie des Canadiens l’an prochain», a averti Timmins. «C’est un jeune joueur et il a raté une saison. Nous allons voir ce qui se passe. Il va s’entraîner dur et venir au camp comme tous les autres gars. Nous allons évaluer à ce moment-là. Les joueurs s’éliminent d’eux-mêmes lorsqu’on amorce les matchs préparatoires et les 10 premiers matchs de la saison régulière.»

Il n’y a peut-être pas de pression à mettre un chandail des Canadiens sur le jeune homme de 18 ans dès cet automne, mais Bergevin voit déjà l’impact qu’aura Galchenyuk le jour où il fera le grand saut.

« Alex est un joueur avec qui nous croyons que nous pouvons bâtir le futur de notre équipe », a-t-il souligné. «Nous sommes contents qu’il ait été encore disponible au troisième rang. Nous savions que c’était notre homme. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Les Canadiens sélectionnent...
Première entrevue de Galchenyuk
Alex Galchenyuk en action
Entrevue - P.K. Subban
Bilan de la journée - Timmins
Bilan de la journée - Bergevin
Entrevue - Karl Subban
Centrale de repêchage
Leçon de repêchage
Max Pacioretty remporte le trophée Bill-Masterton