Prêts à tout

vendredi, 01.06.2012 / 18 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Pr\u00EAts \u00E0 tout

TORONTO – Lorsque les espoirs ont terminé jeudi les entrevues individuelles avec les équipes de la LNH, ils savaient que ce n’était que le calme avant la tempête.

Coïncidence ou pas, un orage faisait des siennes vendredi à l’extérieur du Centre international de Toronto, endroit où avaient lieu les tests physiques auxquels devaient se soumettre les meilleurs jeunes joueurs en vue du prochain repêchage.

En vrac : Mathew Dumba

Après avoir analysé les personnalités de ces jeunes hommes au cours des derniers jours, les évaluateurs de talent de la LNH voulaient voir ce que ces aspirants avaient dans le corps.

« C’était en réalité très difficile, mais c’est pas mal à ça que je m’attendais », confie le meilleur espoir européen Filip Forsberg, après avoir surmonté les 13 épreuves physiques qui étaient au menu. « Je ne me sens pas nécessairement très bien présentement mais je n’ai plus à m’en soucier.

« J’ai effectué quelques-uns de ces tests chez moi en Suède avant d’arriver ici », ajoute le joueur de centre. « J’ai travaillé un peu plus sur certaines chose que je savais qui seraient dans ces tests. Je sais que certains ont été malades après les tests sur les vélos, mais pas moi! »

Comme l’a mentionné Forsberg, ce n’est pas tout le monde qui se sentait en pleine forme suite à cette batterie de tests exhaustifs. Parlez-en à Ryan Murray que plusieurs voient être sélectionné parmi les tous premiers dans quelques semaines à Pittsburgh.

« J’ai perdu une partie de mon déjeuner aujourd’hui, j’ai mangé un peu trop de bacon ce matin », a confié en riant le défenseur des Silvertips d’Everett de la WHL.

Mais s’il y a une chose que Murray, Forsberg et la grande majorité des joueurs ont en commun, c’est qu’ils ont tous trouvé que les exercices sur les vélos stationnaires étaient les plus éprouvants. Spécialement celui appelé V02 où les cobayes devaient démontrer leur endurance dans des conditions plutôt difficiles.

« C’est un exercice de 12 minutes sur le vélo où vous avez un tube dans la bouche, c’était un peu difficile respirer », explique Murray. « Nous avions une petite rivalité entre nous. Nous n’avions pas vraiment accès à nos résultats, mais nous nous parlions souvent des tests en vélo c’est certain. »

Rien n’était négligé au cours de ces tests qui se dérouleront jusqu’à samedi. Force au niveau du haut du corps, saut en longueur, saut en hauteur, flexibilité, nommez-le; ces espoirs ont tout fait pour démontrer au personnel des équipes du circuit Bettman qu’ils étaient aptes à passer au niveau supérieur.

C’est pour cette raison que tout comme ils l’ont fait au sein de leur équipe respective au cours de la dernière saison, ces jeunes doivent être au sommet de leur forme en tout temps.

« Je m’entraîne toujours le plus fort possible et je tente tout le temps de me dépasser au maximum », raconte le défenseur des Rebels de Red Deer, Matthew Dumba. « Par contre je ne l’ai jamais fait dans ces conditions : devant des centaines de personnes qui m’observent, des caméras et des médias - c’était amusant »

« J’ai parlé à des gars qui étaient déjà passé par là et ils m’ont dit de simplement essayer et de donner tout ce que j’ai à chacun des tests. », renchérit l’arrière de 5’11’’ et 173 livres. « C’est bien d’avoir terminé tout ça. J’ai très hâte au repêchage. Toutes ces histoires et ces tests sont finis et maintenant je ne fais qu’attendre. Je vais tenter d’en profiter et de relaxer pour l’instant. »

Cette dernière étape avant le grand jour plus tard en juin était l’une des dernières occasions pour ces prétendants d’augmenter leur valeur auprès des recruteurs. Beaucoup a été dit au sujet des joueurs blessés dernièrement et pour eux, passer au travers de ces épreuves qui ne pardonnent pas était la meilleure façon d’effacer tous les doutes.

« Avec ces tests, je voulais démontrer à tout le monde que j’étais rétabli à 100 % », affirme Alex Galchenyuk du Sting de Sarnia, qui n’a participé qu’à huit matchs au total en 2011-2012. « C’est important pour moi de montrer en tout temps que je suis santé. C’était une grosse étape pour moi ici de prouver que je pouvais effectuer chacun des exercices.

« Je suis soulagé que tous ces tests soient terminés », conclut-il. « Maintenant, c’est la partie amusante qui commence ! »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
Les commentaires des espoirs
Des candidats de choix
Entente de trois ans avec Nathan Beaulieu