L’année de Desharnais

mercredi, 30.05.2012 / 9 h 51 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

MONTRÉAL – Il aura fallu une saison complète à David Desharnais pour démontrer son savoir-faire. Il a gagné son pari.

Le joueur de 25 ans, qui a évolué au sein du premier trio des Canadiens pour une bonne tranche de la saison 2011-12, est le premier Québécois à enregistrer une saison de 60 points ou plus depuis Mike Ribeiro, qui avait réalisé l’exploit lors de la saison 2003-04.

En 81 matchs, Desharnais, qui a signé un contrat de deux ans avec le club montréalais en juin 2011, a été l’auteur de 16 buts et a aidé ses coéquipiers à trouver le fond du filet à 44 reprises, ce qui le place au troisième rang de l’équipe au chapitre des points.

« Au début de la saison, j’étais capable d’imaginer atteindre le cap des 50 points, mais pas celui des 60. C’est vraiment une question d’opportunités et de savoir les saisir », explique le joueur de centre. « S’il n’y avait pas eu autant de blessures, j’aurais peut-être évolué au sein de troisième ou quatrième trio. J’aurais peut-être aussi été sur la galerie de presse. Tu dois sauter sur les occasions qui se présentent à toi et être prêt à tout donner », a continué le natif de Laurier-Station, dans le coin de Québec.

Ayant raté un seul match lors de la plus récente campagne, Desharnais a participé à sa première année «complète» dans la Ligue nationale.

« Personnellement, ç’a été une bonne année pour moi. Je suis content de ce que j’ai fait et ce que j’ai accompli et j’espère que ça va continuer à bien aller comme ça », explique Desharnais qui a connu le plus de succès en terrain connu, soit au Centre Bell, enregistrant 35 points en 41 matchs, en plus d’afficher un différentiel de plus-17. « Ce que je retiens, en tant qu’équipe, c’est que quand ça ne fonctionne pas, il y a beaucoup de changement. Ce ne sont pas des choses qu’on veut qui arrivent pendant la saison. On ne veut pas finir dernier. Ce n’est pas le fun pour personne.

« Nous avons tout le talent et tout le caractère nécessaires ici, ça l’a été une mauvaise année pour l’équipe avec les blessures et tout cela. Nous savons que nous sommes meilleurs que les résultats que nous avons affichés et nous allons le prouver l’an prochain », d’admettre le numéro 51.

Desharnais s’est vite mis au boulot après avoir pris quelque temps pour lui. Il passera l’été à s’entraîner et à se préparer, physiquement autant que mentalement, afin d’entamer sa deuxième saison complète dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

VOIR AUSSI
Parcours d’un combattant
Scott Mellanby nommé directeur du personnel des joueurs
Rendez-vous avec l'Histoire
Les Cataractes champions