Le match de la dernière chance

jeudi, 24.05.2012 / 13 h 03 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le match de la derni\u00E8re chance

SHAWINIGAN – Qui a dit que soulever la coupe Memorial allait être facile?

Les Cataractes empruntent le chemin le plus difficile pour atteindre la coupe Memorial. S’ils veulent mettre la main sur le trophée le plus prestigieux du hockey junior canadien, ils devront remporter leurs deux prochaines rencontres, jeudi et vendredi soir, avant d’affronter les Knights de London en finale, dimanche.

En vrac: Michaël Bournival

Au lendemain de la défaite face aux Sea Dogs, le capitaine des Cataractes, Michaël Bournival est impatient de retourner sur la patinoire pour affronter les Oil Kings d’Edmonton dans le but d’accéder à la demi-finale.

«On a travaillé fort pendant le dernier mois. C’était difficile mentalement et physiquement. On est prêts pour ce qui nous attend ce soir. On n’a pas le droit à l’erreur», a lancé Bournival, qui pourrait bien en être à ses derniers coups de patin dans l’uniforme des Cataractes advenant une défaite. «Personne n’a dit que c’était facile la coupe Memorial. Il ne faut pas penser trop loin, il faut se concentrer sur le match de ce soir. »

Une chose est certaine, la troupe de la Cité de l’énergie pourra compter encore une fois sur l’appui d’une foule très bruyante.

«Nous avons une bonne foule. Ils sont passionnés, ils veulent qu’on gagne. Ils ont attendu longtemps pour que quelque chose comme ça arrive. Maintenant que c’est là, nous voulons en retirer le maximum», a lancé le défenseur Morgan Ellis qui s’est joint aux Cats en cours de saison. «Ils ont été derrière nous. Quand on sort de l’autobus, les gens nous encouragent et crient. Il faut que notre niveau de jeu soit excellent ce soir.»

Ayant déjà subi la défaite 4 à 3 contre les Oil Kings en ouverture de tournoi, les Cataractes comptent bien offrir une meilleure opposition cette fois-ci.

«Nous avons joué contre Edmonton. Nous n’avions pas disputé notre meilleur match, mais nous savons à quoi nous attendre maintenant », a expliqué le défenseur de 6-pieds-2. «Ils vont être bons ce soir. Nous devons être meilleurs.»

On est encore loin de la coupe aux lèvres à Shawinigan, mais si les Bournival, Ellis et compagnie réussissent à décrocher le titre, ils inscriront la formation dans les livres d’histoire.

À une seule reprise depuis que le tournoi de la coupe Memorial compte quatre formations, soit depuis 1983, une équipe a remporté le match de bris d’égalité pour ensuite gagner la demi-finale puis mettre la main sur le précieux trophée. Seule l’édition 2008-2009 des Spitfires de Windsor avait réussi le tour de force, défaisant tour à tour l’Océanic de Rimouski, les Voltigeurs de Drummondville et les Rockets de Kelowna.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
En vrac: Morgan Ellis | Michaël Bournival | Jarred Tinordi | Gerard Gallant
Page de la coupe Memorial
Les Sea Dogs gâchent la fête à Shawinigan 
Le septième joueur