Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Prêt à rebondir

vendredi, 18.05.2012 / 10 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Pr\u00EAt \u00E0 rebondir\r\n

MONTRÉAL – Rene Bourque a emprunté une route chaotique pour amorcer sa carrière avec les Canadiens, mais il compte bien utiliser les quatre prochaines années pour se racheter.

Après être arrivé à Montréal dans des conditions très loin de l’idéal en janvier, Bourque a passé les 38 matchs suivants avec l’espoir de retrouver cette étincelle qui lui aurait permis d’afficher de bonnes statistiques offensives. Malgré qu’il ait été joint à Tomas Plekanec pour une bonne partie de la fin de saison, le tireur d’élite de 30 ans s’est retrouvé à court de munitions.

«C’est sûr que je suis déçu. Pour je ne sais quelle raison, les choses n’ont pas bien été en arrivant ici », a admis Bourque qui a vu sa production passer de 13 buts en 38 matchs avec les Flames en début de saison, à seulement cinq pour le même nombre de rencontres avec le Tricolore. «Je suis très heureux d’être ici; je sais que ce n’était pas ça le problème. Personnellement, ça a été dur. Je sais que je suis meilleur que ce que j’ai montré.»

Après trois saisons consécutives de 20 buts ou plus à Calgary et terminant la saison 2011-2012 à seulement deux buts de cette marque, Bourque sait qu’il n’a pas perdu ce talent du jour au lendemain.

«Les choses n’allaient pas dans le bon sens et ça devient assez stressant à la longue », a-t-il expliqué. «Je me suis battu pendant un moment. Tout est question de confiance et les choses se sont enchaînées. Ça va être un été important, ne serait-ce que pour me retrouver et redevenir le joueur que je sais que je suis capable d’être.»

Après avoir passé un peu de temps à la maison à Lac-La-Biche, en Alberta, l’ailier de 6-pieds-2 se rendra à Chicago pour trois mois d’entraînement intensif pour se remettre dans le droit chemin. Même s’il espère se retrouver plus souvent sur la feuille de pointage l’an prochain, Bourque sait très bien que son apport ne se limite pas à ça.

«Je dois être meilleur dans tous les aspects du jeu. Je crois que beaucoup de joueurs, à l’exception de notre première ligne, ont eu de la difficulté à produire. Je n’étais pas content de mon jeu pour plusieurs raisons», a ajouté Bourque qui a distribué 86 mises en échec et terminant la saison 2011-2012 avec un différentiel de moins-19. «D’être ici depuis quelques mois et d’apprendre à connaître les gars a été bon pour moi et je suis heureux ici. En amorçant la saison prochaine, tout sera plus facile, parce que je saurais à quoi m’attendre dès le départ.»

Le tireur d’élite a aussi une bonne idée de ce à quoi les partisans peuvent s’attendre.

«Ce que j’ai montré, ce n’est pas le joueur que je dois être, mais il reste quatre ans à mon contrat et j’espère bien que je pourrai le prouver ici », a promis Bourque. «Ça a été une année difficile et beaucoup de choses sont arrivées, mais ce n’est pas une excuse. Je suis capable d’être meilleur et je dois être meilleur.

«Je veux aider cette équipe. Nous avons un bon groupe de gars pour l’an prochain et nous avons beaucoup d’attentes.»

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.

VOIR AUSSI
Rouler avec les coups 
La coupe Memorial se met en branle
Le chef d'orchestre
Le nouveau monarque
Une réputation méritée
Le « petit » nouveau