Le défenseur Jacob Trouba a relevé tous les défis dans sa jeune carrière

mardi, 01.05.2012 / 14 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
NHL.com
X
Partagez avec vos amis


Le d\u00E9fenseur Jacob Trouba a relev\u00E9 tous les d\u00E9fis dans sa jeune carri\u00E8re

Le défenseur Jacob Trouba de l'équipe américaine du programme de développement des moins de 18 ans s'attendait à ce que son année d'admissibilité au repêchage soit un défi en plus d'être excitante.

Il ne pouvait mieux dire.

Parmi les défis excitants qu'il devait relever, Trouba a représenté son pays au Championnat mondial de hockey junior 2012 à Edmonton et Calgary en janvier, puis il a remporté sa deuxième médaille d'or consécutive lors du Championnat mondial des moins de 18 ans qui a eu lieu en République tchèque en avril.

Portrait de Jacob Trouba

L'athlète de six pieds deux pouces, 193 livres, natif de Rochester au Michigan, était au championnat mondial junior le plus jeune joueur de l'équipe américaine qui a terminé septième, mais l'entraîneur Dean Blais n'avait que des éloges à faire de Trouba, qui avait obtenu deux passes en six matchs.

« Il patine bien, il est robuste, il déplace la rondelle, et il communique vraiment bien sur la patinoire, a indiqué Blais. Il ne fait pas beaucoup d'erreurs, et il va continuer de s'améliorer. »

Et c'est d'ailleurs ce qu'il a réalisé, totalisant neuf buts et 22 passes en 50 matchs avec les moins de 18 ans, et il occupait le neuvième rang parmi les joueurs nord-américains sur la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH. Après avoir été le capitaine de l'équipe des moins de 17 ans la saison dernière, Trouba et Seth Jones, un des meilleurs joueurs en vue du repêchage de 2013, étaient les co-capitaines de l'équipe américaine des moins de 18 ans cette saison.

Trouba n'a pas jamais évité les défis, et il l'a démontré le 15 mars quand un autre des joueurs prometteurs du repêchage de 2012, Zemgus Girgensons, des Fighting Saints de Dubuque, a décidé de jeter les gants contre Trouba lors d'un match de la saison régulière dans la Ligue de hockey des États-Unis.

Le résultat n'a pas été à l'avantage de Girgensons.

« Depuis l'an passé, il s'est développé physiquement et il a même dépassé des joueurs de son âge », a dit à LNH.com Jack Barzee du Bureau central de dépistage. « Il est très mature et très près de ce qu'il sera (dans la LNH)... il a confiance en lui, il est tenace, combatif et il a des qualités de leader. »

Trouba a fait de grands pas avec toute cette attention positive.

«Cette année a été vraiment excitante pour moi compte tenu de tous les tournois. J'ai tenté d'appliquer ce que j'ai appris et de m'en souvenir car ça n'arrive qu'à quelques reprises dans sa vie, a révélé Trouba à LNH.com. Je ne veux pas être dérangé par tout ce qui entoure le repêchage et aussi me préoccuper de mon classement parce que ça ne change en rien mon jeu et mon rendement sur la patinoire. C'est uniquement ce qu'on pense de moi. »

Dans sa jeunesse quand il apprenait à jouer au hockey Trouba évoluait toujours à la défense. Il a rappelé qu'il voulait avoir plus de temps de glace, et pour que ça se produise, il devait agir comme défenseur parce que tout le monde voulait être le meilleur marqueur. Il a affirmé que sauter sur la glace à toutes les trois présences lui a été bénéfique.

Aujourd'hui, Trouba est hautement considéré par les dépisteurs de la LNH et les directeurs généraux des équipes du circuit. Il est le joueur des États-Unis le mieux classé, et il occupe le cinquième rang parmi les défenseurs en vue du repêchage, où on dit qu'il y a cette année une récolte remarquable de défenseurs.

« Il est arrivé souvent que des joueurs considérés parmi les meilleurs ne soient pas à la hauteur des attentes », a dit David Gregory du Bureau central de dépistage. « Or Trouba a élevé son jeu et démontré du leadership, montré un talent incroyable et un habileté pour prendre la rondelle, la conserver et être dur. C'est un défenseur complet qui patine tellement bien qu'il rendra une équipe heureuse lors de ce repêchage. »

Gregory a comparé Trouba au défenseur des Coyotes de Phoenix Keith Yandle, mais avec un meilleur atout dans son jeu.

« Il frappe plus fort que Yandle », a noté Gregory.

Trouba jouera la saison prochaine à l'Université du Michigan et il veut obtenir un diplôme en kinésiologie. Les Rangers de Kitchener de la Ligue Junior de l'Ontario détiennent les droits sur lui au Canada, mais Trouba a révélé qu'il n'a pas l'intention de laisser les études universitaires, contrairement à ceux qui ont récemment préféré la Ligue canadienne de hockey à la NCAA.

Trouba a le potentiel pour devenir un jour un des deux meilleurs défenseurs de son équipe dans la LNH, et l'entraîneur Danton Cole de l'équipe américaine des moins de 18 ans avance que Trouba a un peu de Chris Pronger en lui.

« Jacob est gros et solide autant à l'offensive qu'à la défensive, a précisé Cole. Il joue correctement et c'est un bon leader. C'est un joueur complet et il sera un bon défenseur pendant longtemps. Je pense qu'il est probablement aussi près que peut l'être tout autre joueur de 17 ans ou 18 ans pour jouer dans la LNH. Mais je pense que les meilleures organisations prennent un peu plus de temps, surtout avec les défenseurs et les gardiens. Les équipes devront être un peu conservatrices, mais je pense qu'il est très près. »

Mike Morreale écrit pour NHL.com.

VOIR AUSSI
Portrait de Jacob Trouba