Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Ryan Murray donne l'impression qu'il est facile de jouer à la défense

mardi, 01.05.2012 / 11 h 25 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
NHL.com
X
Partagez avec vos amis


Ryan Murray donne l\'impression qu\'il est facile de jouer \u00E0 la d\u00E9fense

Il n'arrive pas souvent qu'un adolescent mordu de hockey passe ses soirées d'été durant les weeks-ends à gratter la guitare lors de sessions improvisées avec un groupe d'amis au son de la musique du légendaire chanteur rock Neil Young.

Décidément, le défenseur des Silvertips d'Everett Ryan Murray est tout sauf un gars ordinaire.

Qui est Ryan Murray?

L'athlète de six pieds et un demi pouce, 201 livres, n'est peut-être pas le plus flamboyant dans ce que plusieurs considèrent comme le plus profond et le plus talentueux groupe de défenseurs admissibles au repêchage de la LNH de 2012, mais il est probablement le plus constant.

« Je pense que Murray apporte quelque chose au jeu... il procure de la constance au point que vous savez qu'il jouera 15 ans dans la ligue sans aucun problème », a révélé à LNH.com Peter Sullivan, du Bureau central de dépistage de la LNH.

Récemment, LNH.com a rencontré Murray, 18 ans, et il a demandé au joueur natif de Regina en Saskatchewan ce qui rend la position de défenseur si difficile. Après environ sept secondes de réflexion, Murray ne pouvait pas trouver quoi que ce soit.

« J'ai joué à la défense pendant toute ma vie... ce n'est pas vraiment difficile », a expliqué Murray à LNH.com. « Tout est au niveau des réactions. Je tente d'être patient avec ou sans la rondelle. J'essaie d'obliger l'attaquant à faire le premier geste et je réagis quand ils commettent une erreur. C'est beaucoup de travail difficile à la défense, il faut se battre dans les coins et des choses semblables, mais cela a toujours été naturel pour moi, j'imagine. »

C'est comme gratter la guitare. Ça vient naturellement. Après tout, il n'a commencé à apprendre à jouer de cet instrument que l'an passé quand son coéquipier Alex Theriau a agi comme son directeur musical personnel. Theriau, qui a été repêché en quatrième ronde (109e au total) par les Stars de Dallas en 2010, est maintenant un défenseur étoile avec les Tigers de Medicine Hat dans la Ligue de l'Ouest.

« Moi et mes copains à la maison, on peut jouer de la guitare, se tenir ensemble et faire souvent des sessions de musique improvisées avec les chansons de Neil Young », a révélé Murray en esquissant un sourire.

« Ma chanson préférée, c'est probablement Hey Hey, My My, a précisé Murray. J'étais curieux, alors je suis sorti et je me suis acheté une guitare bon marché et mon compagnon de chambre m'a enseigné comment jouer. Je suis passionné depuis ce temps et j'ai joué de la guitare presque chaque jour depuis ce temps. »

Et quand il n'improvise pas à la guitare en écoutant « Cowgirl in the Sand » et « Ohio », le jeune défenseur est à la hauteur des attentes qui sont élevées puisqu'il est un joueur prometteur très convoité. Murray est classé troisième parmi les patineurs nord-américains dans le rapport de mi-parcours du Bureau central de dépistage de la LNH en vue du repêchage de cette année, qui aura lieu les 22 et 23 juin à Pittsburgh.

En raison de son âge, il ne lui manquait que 12 jours pour être admissible l'an passé et plusieurs pensent qu'il aurait alors été un choix de première ronde en juin dernier.

Plus jeune joueur choisi pour évoluer avec l'équipe canadienne lors du Championnat mondial de hockey junior de 2012, Murray a récolté trois passes en six matchs alors que le Canada a mérité la médaille de bronze. A sa troisième saison avec les Silvertips dans la Ligue de l'Ouest, Murray n'a pas seulement une influence apaisante à la ligue bleue, mais il est aussi un leader.

Est-il prêt pour la LNH ?

« Je le pense, a-t-il dit. C'est ma troisième année dans la Ligue de l'Ouest et à mes débuts dans le circuit, c'était plutôt difficile à chaque soir car il faut être à son mieux quand on est un jeune joueur. »

Quand on lui a demandé s'il avait déjà considéré qu'il pourrait être le premier choix au repêchage, Murray a secoué la tête.

« Je n'y ai pas vraiment pensé, a-t-il révélé. Ces deux joueurs (Nail Yakupov de Sarnia et Mikhail Grigorenko de Québec) sont des joueurs incroyables et ils ont beaucoup de talent. Yakupov fait scintiller la lumière souvent et il a énormément de talent. Il est difficile d'imaginer qu'une chose semblable (être le premier joueur réclamé) se produise. Mais si jamais ça se produisait, ce serait vraiment la réalisation d'un rêve... ce serait joliment fou. »

Murray a été proclamé la recrue de l'année des Silvertips d'Everett après avoir réussi 22 passes et 27 points en 62 matchs, en 2009-10. Il affiche présentement un différentiel de plus-49 en plus de deux saisons avec l'équipe. Le record de la concession appartient au joueur prometteur du Lightning de Tampa Bay Radko Gudas (plus-45), qui n'a passé qu'une saison à Everett (2009-10).

Les Silvertips, qui sont neuvièmes parmi 10 équipes dans l'Association de l'Ouest, en ont arraché cette saison, ne remportant que 15 victoires en 56 matchs. Néanmoins, Murray a tiré le meilleur de la situation, enregistrant 21 points, incluant huit buts, un sommet en carrière.

« J'évolue maintenant contre de jeunes joueurs, ce qui rend le jeu un peu plus facile, a noté Murray. Je pense que je suis prêt à aller de l'avant, mais il reste que la LNH est une ligue où il est extrêmement difficile de se tailler une place. C'est dur à dire à ce moment-ci. »

Murray affirme que son entraîneur au hockey mineur du Prairie Storm de Balgonie, Barry Nychuk, est celui qui a eu le plus d'influence sur sa carrière jusqu'à maintenant.

« Je l'ai eu comme entraîneur dans le bantam et il avait un fils de mon âge. J'étais toujours là et il savait vraiment comment s'y prendre pour développer les jeunes joueurs, a rappelé Murray. Je pense que même aujourd'hui, il est toujours le meilleur entraîneur qu'il m'a été donné d'avoir. Il a assisté au championnat mondial junior. Il est un de ces gars qui garde toujours le contact avec les joueurs. »

Murray est le deuxième d'une famille de cinq enfants, incluant trois frères et une soeur. Ils jouent tous au hockey depuis l'âge de 2 ans.

« On est pratiquement né dans le hockey », a dit Murray.

Mike G. Morreale écrit pour NHL.com.

VOIR AUSSI
Qui est Ryan Murray?