L’expérience ne s’achète pas

jeudi, 26.04.2012 / 16 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


L\u2019exp\u00E9rience ne s\u2019ach\u00E8te pas

MONTRÉAL – La dernière saison aura été difficile à avaler pour Mathieu Darche à plusieurs niveaux. Il espère maintenant aider le Tricolore à se relever et prouver qu’il mérite d’être de retour à Montréal.

Auteur de nouveaux sommets personnels à plusieurs niveaux en 2010-2011, Darche a connu une saison 2011-2012 un peu plus difficile, à l’image de son équipe. Après avoir pris part à tous les matchs prévus au calendrier, le vétéran ailier gauche a été forcé de rater les 21 dernières rencontres des Canadiens en raison d’une blessure au haut du corps.

« C’est certain que j’aurais aimé jouer tous les matchs. Ça allait bien avec Pleky (Tomas Plekanec). Ce qui est dommage c’est que lorsque je me suis blessé, je jouais mon meilleur hockey de l’année, du moins je crois », affirme le hockeyeur originaire de Ville Saint-Laurent qui a vu sa saison prendre fin le 21 février. « Par-dessus ce que j’ai apporté au cours des dernières années, j’ai ajouté le désavantage numérique comme l’une de mes responsabilités. D’un autre côté, c’est quelque chose que je ne pouvais pas contrôler. »

Le fait d’avoir ajouté une nouvelle corde à son arc en se démarquant en infériorité numérique tombe à pic pour le patineur de 35 ans qui est en quête d’un nouveau contrat. Ses deux buts en pareille situation l’ont d’ailleurs classé au deuxième rang chez le Tricolore au cours de la dernière saison, un de moins que le meneur Tomas Plekanec.

Confiant de nature, mais conscient de la réalité, Darche espère que ce match de février face aux Stars de Dallas n’aura pas été le dernier de sa carrière dans l’uniforme bleu-blanc-rouge. Joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain, il sait toutefois qu’une décision ne sera pas prise de sitôt.

« C’est sûr qu’avec une nouvelle direction qui s’en vient, nous ne savons pas qui va être là et quelles décisions seront prises. C’est hors de mon contrôle et je ne me casse pas la tête avec ça », explique celui qui vient de compléter sa troisième saison à Montréal. « J’ai encore du bon hockey à donner et j’espère vraiment être de retour.

« Je sais que ça va être une longue saison morte », d’ajouter Darche. « Les médecins m’avaient donné le feu vert en fin de saison. La santé va bien et j’ai eu le temps de récupérer de ma blessure. »

Depuis son arrivée dans l’organisation en 2009, beaucoup ont louangé la contribution de Darche au développement de certains jeunes, notamment David Desharnais et Louis Leblanc. Bien que le visage du Tricolore risque de changer au cours de l’été, le Montréalais d’origine voudrait faire partie de la relance.

« L’équipe sait ce que je peux apporter. Ils savent ce que je peux faire. Tu as aussi besoin de vétérans dans une équipe. Je suis confiant que je leur ai montré ce que je pouvais faire pour rester », indique Darche qui compte 12 années d’expérience derrière la cravate chez les professionnels.

« Si l’organisation décide qu’ils veulent aller dans une autre direction, c’est hors de mon contrôle », conclut-il. « Je souhaite de tout cœur revenir ici. Je ne veux pas que ma carrière avec les Canadiens de Montréal se termine avec une 15e position.»

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI:
Bilan de fin de saison : Mathieu Darche
Plein feu sur... Mathieu Darche
Retour en force
Pacioretty parmi les finalistes pour le Masterton
Un dernier hommage