Pacioretty parmi les finalistes pour le Masterton

mardi, 24.04.2012 / 11 h 01 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Pacioretty parmi les finalistes pour le Masterton
MONTRÉAL – L’incroyable retour qu’a effectué Max Pacioretty cette saison n’est pas passé inaperçu à travers la LNH. La Ligue a annoncé ce mardi qu’il était l’un des trois finalistes au trophée Bill-Masterton pour la campagne 2011-2012.

Pacioretty est en lice en compagnie du capitaine des Sénateurs d’Ottawa Daniel Alfredsson de même qu’avec Joffrey Lupul des Maple Leafs de Toronto. Le gagnant sera annoncé lors de la remise des trophées de la LNH qui aura lieu le 20 juin prochain à Las Vegas.

« C’est évidemment un grand honneur d’être reconnu de la sorte et d’être dans la même catégorie que des joueurs tels Daniel Alfredsson et Joffrey Lupul», a admis Pacioretty.  « Je dois mon succès à beaucoup d’autres personnes comme notre personnel d’entraîneurs, notre organisation, mes coéquipiers et mes compagnons de trio. En fin de compte, il y a beaucoup de travail qui a été effectué.  C’est très valorisant.»

Sa saison 2010-2011 avait pris fin le 8 mars au Centre Bell suite à une violente mise en échec de Zdeno Chara des Bruins de Boston, mise en échec qui lui avait causé une commotion cérébrale en plus d’une fracture de la quatrième vertèbre cervicale. De retour en force au camp d’entraînement en septembre dernier, l’attaquant de 23 ans a connu une saison de rêve en 2011-2012, inscrivant 33 buts, un sommet personnel, en plus de terminer en tête des pointeurs de l’équipe avec une récolte de 65 points.

« Il n’y a pas de sentiments partagés », a poursuivi Pacioretty, qui a indiqué, à maintes reprises, souhaiter tourner la page sur l’incident du 8 mars 2011. « Le Masterton met davantage l’emphase sur la façon dont j’ai joué après l’incident plutôt que de l’ampleur de l’incident. C’est pourquoi c’est un trophée si spécial : revenir au jeu après une telle blessure et connaître une telle saison. Si je n’avais pas connu une bonne saison, je n’aurais pas été en nomination. »

L’attaquant américain ne s’est pas seulement illustré sur la glace. Il a mis sur pied une fondation qui porte son nom et dont l’objectif premier est d’aider la Fondation de l’Hôpital général de Montréal à amasser les fonds nécessaires afin de faire l’acquisition d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique pour le Centre de Traumatisme crânio-cérébral de l’Hôpital général de Montréal/CUSM, un chef de file mondial dans le domaine de la recherche et du traitement des commotions cérébrales.

Depuis 1968, le trophée Bill-Masterton est remis annuellement au joueur qui donne le meilleur exemple de persévérance, d’esprit sportif et de dévouement au hockey. S’il l’emporte, Pacioretty deviendrait le cinquième joueur dans l’histoire du Tricolore à remporter ce trophée après Claude Provost (1968), Henri Richard (1974), Serge Savard (1979) et Saku Koivu (2002).

À VOIR AUSSI :
Le 5e round 
Max Pacioretty voté candidat au trophée Bill-Masterton
Top 5 des buts de Max Pacioretty
La fondation Max Pacioretty voit le jour