Une dernière pour la route

samedi, 07.04.2012 / 23 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Une derni\u00E8re pour la route

MONTRÉAL – Après une saison difficile devant leurs partisans, les Canadiens ne voulaient pas quitter leurs partisans avec un goût amer.

Grâce à une victoire de 4 à 1 contre les Maple Leafs, les joueurs des Canadiens sont en quelque sorte parvenus à appliquer un certain baume sur cette saison fort mouvementée.

Chandails "retirés"

« On voulait donner une bonne performance aux fans », d’indiquer David Desharnais, qui a terminé sa première saison complète dans la LNH avec une récolte de 60 points. « On sait que Toronto est un de nos gros rivaux. Je pense que nos partisans ont apprécié. C’était ça le but. »

Malgré la victoire, les Canadiens terminent néanmoins la saison au 15e rang dans la Conférence de l’Est. Cependant, lorsque le temps est venu de quitter la patinoire pour une dernière fois, les joueurs des Canadiens ont reçu un chaleureux accueil des partisans.

« Ça n’a pas été facile pour nous cette année et pour nos partisans non plus. Tu ne sais jamais à quoi t’attendre », d’expliquer Desharnais, à propos de la réaction des amateurs réunis au Centre Bell. « C’était vraiment plaisant de voir ça. On part un petit plus la tête en paix. »

Lors de cette soirée d’appréciation des partisans où les joueurs en uniforme ont remis leur chandail à d’heureux chanceux à la toute fin du match, l’objectif a été atteint.

« Nous voulions donner une victoire aux partisans ce soir et nous l’avons fait », d’expliquer Lars Eller. « Nous nous sentons un peu mieux à propos de nous, du moins le mieux que tu puisses te sentir à ce stade-ci. Maintenant, c’est terminé. »

L’air songeur, Eller ne semblait pas encore prêt à tourner la page sur la saison 2011-2012.

« C’est émotif, c’est certain », de renchérir le jeune attaquant de 22 ans. « Ce ne seront pas les mêmes gars qui seront assis ici l’an prochain. Chaque année est unique à sa façon avec cette équipe. C’est un sentiment étrange. »

Étrange et unique : deux mots correspondent bien à la saison de même qu’à la rencontre alors que Tomas Plekanec a réalisé l’exploit de marquer un but à court de deux hommes, une première pour le Tricolore en 29 ans, tandis que le dur à cuire Brad Staubitz à mis fin à sa séquence de 62 matchs sans marquer en complétant la marque dans un filet désert.

« Le singe commençait à être plutôt gros sur mon dos », d’avouer Staubitz. « C’est bien de sauter sur la glace et de marquer ce but. Je me suis retourné et j’ai eu un bond en ma faveur. Ça me permet certainement de croire dans les dieux du hockey. »

Bien que cette rencontre n’avait aucune réelle signification au classement, elle avait néanmoins une valeur symbolique.

« C’était bien pour cette organisation. Nous avons joué avec ardeur. Tu vois des gars bloquer des tirs comme [Blake] Geoffrion et Cole, qui s’est étendu sur la glace. C’est des choses difficiles à faire et c’était simplement pour gagner un match. Tu gagnes ce match pour ton équipe et pour le logo sur ton chandail. Cela démontre le caractère que nous avons dans ce vestiaire», a poursuivi Staubitz.

Staubitz n’est pas le seul à avoir remarqué cet effort supplémentaire. Disputant son 17e match de la saison, Peter Budaj a pu savourer sa cinquième victoire de la saison.

« Regardez ce tir bloqué par Erik Cole tard en troisième période. Les partisans ont apprécié cela », de souligner le gardien slovaque. « Je souhaite dire merci aux partisans; ils nous ont appuyés toute la saison malgré les temps difficiles. Ce sont les meilleurs partisans. Nous allons apprendre de nos erreurs cette année. Ça va être un long été, mais ça va nous donner plus de temps pour nous préparer et être prêt pour la saison prochaine. »

Alexandre Harvey écrit canadiens.com.

VOIR AUSSI
Commentaires d'après-match
Remise des trophées
Merci aux partisans!
Le jeu des chiffres - 7 avril 2012
Sommaire: Canadiens-Leafs
Faits saillants