Rapport médical

lundi, 02.04.2012 / 13 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Rapport m\u00E9dical

BROSSARD – Bien que personne ne soit à la recherche d’excuses dans le vestiaire des Canadiens, il ne fait aucun doute que les blessures ont joué un facteur prédominant cette saison.

Demandez à n’importe quel joueur dans le vestiaire des Canadiens après l’entraînement et la réponse sera toujours la même ; avec ou sans blessures, il faut trouver le moyen de gagner. Toutefois, ça n’aide certainement pas à la constance ou à la chimie lorsque plus de 400 matchs ont été ratés par des joueurs d’une équipe. D’ailleurs le Tricolore trône au sommet de la LNH pour le nombre de parties ratées, suivi par les Blue Jackets et les Flames.

«Je ne veux pas dire que c’est en raison des blessures que nous sommes où nous sommes en ce moment, mais c’est sûr que ça a contribué à nos insuccès. Chaque équipe doit fonctionner malgré les blessures, mais quand tu as trois, quatre, cinq joueurs à l’écart pour plusieurs semaines et plusieurs mois, ça va faire mal à l’équipe », a lancé Lars Eller qui a lui-même raté les deux premiers matchs de la saison en raison de blessure.

«C’est encore plus difficile quand ce sont des éléments-clés comme ça l’a été pour nous cette année. Ça devient plus dur d’aller chercher des points. En même temps, l’équipe que nous avions et avec les gars en santé que nous avions en place, nous aurions pu mieux performer», a constaté Eller qui se trouve à égalité avec David Desharnais et Tomas Plekanec chez les buteurs du Tricolore parmi les joueurs de centre.

Et ce n’est pas parce qu’il ne reste que trois matchs au calendrier que certains joueurs blessés ne feront pas tout en leur pouvoir pour revenir au jeu. C’est notamment pour cette raison que Tomas Kaberle, Scott Gomez, Travis Moen et Mathieu Darche étaient tous au travail lundi matin, en compagnie de leurs coéquipiers.

«Honnêtement, je ne sais vraiment pas à quel moment je vais pouvoir jouer. J’aimerais bien pouvoir vous dire oui tout de suite, mais ce n’est pas le cas», a lancé Darche qui doit reconsidérer son état chaque jour. «Il y a un petit moment, j’espérais en jouer dix, après ça cinq, et maintenant… comme je le dis, on y va au jour le jour.»

C’est un peu le même son de cloche du côté de Tomas Kaberle, qui avait mentionné plus tôt la semaine dernière qu’il aurait aimé disputer les rencontres de la fin de semaine à New York et Washington.

«J’avais dans l’idée de jouer au cours de la fin de semaine, mais vous savez, parfois les plans, ça ne fonctionne pas toujours comme prévu », a expliqué le défenseur. «Ça n’aurait pas été une bonne décision, il faut y aller jour après jour et voir comme ça progresse. J’aimerais bien jouer contre Tampa. On va voir comment les choses vont dans les prochains jours. Je vais en avoir une meilleure idée mercredi matin.»

À l’écart du jeu depuis le 9 février dernier, Travis Moen a maintenant raté 31 matchs. Malgré tout l’attaquant espère bien ne pas finir la saison avec un total de 34 matchs ratés.

«Le plan est de disputer au moins un match, sinon quelques-uns d’ici la fin de la saison», a assuré Moen qui formait un trio avec Mathieu Darche et Scott Gomez à l’entraînement. «Je crois que les blessures ont été un facteur cette année, mais il faut aussi regarder la façon dont nous avons joué. On ne veut pas utiliser ça comme excuse, mais ça rend les choses difficiles.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
En rafale - 2 avril
Quoi de neuf Doc? 
Un seul mandat  
Votez pour le jeu de la semaine