Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

L'après-match - 30 mars 2012

vendredi, 30.03.2012 / 23 h 35 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


L\'apr\u00E8s-match - 30 mars 2012

NEW YORK - Au menu après la rencontre contre les Rangers : un joueur voit un large poids disparaître de ses épaules et la fierté de finir parmi les meneurs à court d'un homme.

Un soupir de soulagement: Tous les joueurs des Canadiens souhaitent profiter des derniers matchs pour terminer la campagne avec un goût moins amer sur le bout des lèvres. Même s'il a inscrit le seul filet des siens avec moins de trois minutes à faire au match alors que le match était hors de portée, Rene Bourque va néanmoins le prendre. Sa récente disette de 15 matchs sans faire scintiller la lumière commençait à peser lourd sur ses épaules, lui qui n'en a besoin que de deux autres pour atteindre le plateau des 20 buts pour une quatrième saison de suite.

« C'est certainement un petit soulagement. Le moment dans la rencontre n'était probablement pas le meilleur pour marquer », d'expliquer Bourque, qui compte maintenant huit points à sa fiche en 34 matchs dans l'uniforme du Tricolore. « Ça n'a pas été mon meilleur hockey depuis mon arrivée. J'obtiens toutefois des chances. Ce n'est qu'une question de temps. J'espère que les choses vont mieux se dérouler à partir de maintenant. »

Jusqu'à la fin : L'une des forces des Canadiens tout au long de la saison a été l'efficacité des unités en désavantage numérique. Même si les Rangers sont parvenus à capitaliser à deux reprises en quatre occasions, la formation montréalaise tient à demeurer parmi le groupe de tête dans cette catégorie, occupant maintenant le deuxième rang derrière les Devils grâce à un pourcentage d'efficacité de 88,2%.

« Nous avons été efficaces à court d'un homme tout au long de la saison », d'indiquer Tomas Plekanec, l'homme de confiance de Randy Cunneyworth en pareilles circonstances. « Nous voulons continuer sur la même veine jusqu'à la fin. Depuis ce match où nous avons alloué trois buts, ça va mieux. Sur l'un des buts, ce n'était pas une erreur de notre part, ils ont effectué un bon tir à travers un écran. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Sommaire: Canadiens-Rangers
Faits saillants
Dans le calepin - 30 mars 2012
Poursuivre son chemin
Serge Savard agira à titre de conseiller