Changement de garde

jeudi, 29.03.2012 / 15 h 10 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Changement de garde

BROSSARD – Un fort vent a ébranlé la haute direction des Canadiens jeudi matin, alors que Pierre Gauthier a été relevé de ses fonctions, entraînant par la même occasion le départ de Bob Gainey à titre de conseiller spécial.

Déclaration de Geoff Molson

«Il va sans dire que nous sommes très déçus de notre performance cette saison. Tous les membres de l’organisation incluant les joueurs s’attendaient à de meilleurs résultats», a lancé d’entrée de jeu le propriétaire et président de l’équipe Geoff Molson, lors du point de presse organisé jeudi midi.

Pour l’organisation du Tricolore, le moment était bien choisi pour procéder à une telle annonce au sein de sa direction.

«Il y a deux raisons principales à la décision de procéder à ce changement maintenant. Dès que nous avons été 100 % sûr qu’on ne participerait pas aux séries, nous avons décidé que c’était le bon moment. Avant ça, nous avions encore une chance de participer aux séries », a expliqué Molson. «La seconde est que l’emploi du futur DG a beaucoup d’importance. En le faisant maintenant, nous avons 10 jours de plus pour y travailler. Chaque jour compte parce que la prochaine saison va venir vite.»

Mentionnant d’entrée de jeu que le processus de recrutement allait être strictement confidentiel jusqu’au dévoilement de la personne choisie, Geoff Molson a toutefois laissé savoir qu’il avait retenu les services de Serge Savard à titre de conseiller dans ce dossier.

«Serge Savard a connu toute une carrière comme joueur et toute une carrière comme directeur général. Il est encore très branché sur le monde du hockey », a-t-il expliqué au sujet de celui qui a occupé les fonctions de directeur général du Tricolore de 1983 à 1995. «Je crois que c’est quelqu’un qui va beaucoup aider et contribuer dans la sélection du prochain DG. Sa priorité comme la mienne est de choisir la meilleure personne pour gagner.»

Gagner. Voilà un mot cher à l’oreille de Geoff Molson qui a assuré qu’il voulait rebâtir une culture organisationnelle où la victoire est l’ultime gage de succès. Et pour y arriver, quatre facteurs doivent être rencontrés.

Le grand patron du Tricolore n’a pas hésité à mettre sur la table une série d’objectifs qui doivent être rencontrés rapidement par la formation dans l’espoir de retrouver le chemin du succès.

«Nous devons améliorer l’équipe à tous les niveaux, établir une culture de vainqueur pour le long terme, donner à nos partisans ce qu’ils méritent et établir de la stabilité à tous les niveaux», a expliqué Molson qui voit une forte corrélation entre le dernier objectif et la victoire. «Quand on regarde les grandes organisations du passé et celles qui connaissent du succès présentement, il y a un facteur commun. Il y a de la constance et de la stabilité chez les dirigeants, les entraîneurs et les joueurs. C’est ma responsabilité d’identifier des solutions et de rebâtir la culture de victoire que commandent les partisans, l’histoire et la tradition de cette équipe.»

En plus de l’annonce principale de la journée concernant le poste de directeur général, Geoff Molson y est allé de quelques autres annonces.

«Larry Carrière retourne à son rôle d’assistant au directeur général. Il aura un peu plus de responsabilités, car il va nous aider à planifier les prochains mois. C’est Pierre Groulx qui sera derrière le banc pour les cinq prochains matchs.»

Dans ce qui se voulait également un bilan de la saison, Geoff Molson a réitéré sa confiance dans le groupe de joueurs qu’il a rencontré jeudi matin pour leur annoncer la nouvelle.

«Au cours de cette saison, notre équipe a été décimée par de nombreuses blessures et bien que ça ne puisse pas servir d’excuse, nous sommes fiers du courage de nos joueurs qui ont fait face à l’adversité pour donner leur meilleur à chaque match. Malgré tout, nous sommes parvenus à offrir une solide opposition dans la majorité de nos matchs» a-t-il poursuivi faisant notamment référence aux 35 rencontres qui se sont soldées par une différence d’un seul but cette saison.

«Je crois que nous possédons un solide noyau de joueur à chacune des positions. Nous avons plusieurs jeunes espoirs qui se joindront à l’organisation très bientôt et de plus, dans les deux prochaines années, nous aurons sept sélections dans les deux premières rondes du repêchage», a conclu Molson se tournant vers l’avenir et vers la prochaine date importante au calendrier : le repêchage.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Poursuivre son chemin
Les joueurs réagissent
Déclaration de Geoff Molson
Pierre Gauthier relevé de ses fonctions
Serge Savard agira à titre de conseiller
Sur la défensive

Les Canadiens concluent une entente avec Greg Pateryn

La cour des grands