C'est encore vous

vendredi, 23.03.2012 / 12 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


C\'est encore vous

BROSSARD – À l’instar des réunions de famille du temps des fêtes, les Canadiens et les Sénateurs se retrouveront à nouveau vendredi soir en disputant un troisième duel en l’espace de neuf jours.

Les rivalités sont toujours plus faciles à créer entre des rivaux de division. Imaginez lorsque qu’ils se rencontrent aussi souvent en une très courte période de temps. Des étincelles peuvent survenir comme nous avons pu le constater la semaine dernière.

« Il ya une grosse rivalité entre nous je crois. Notre équipe est toujours prête à jouer ces gros matchs contre Boston, Toronto et Ottawa », admet Rene Bourque qui, malgré son arrivé récente à Montréal, a rapidement compris l’importance de ces rencontres.

« Lorsque vous jouez autant de matchs en si peu de temps, c’est normal que la tension monte. Spécialement la semaine dernière lorsque nous avons disputé des matchs aller-retour. J’aime qu’ils aient planifié ces parties pour la fin de la saison entre les rivaux de division. Nous voulons remporter les honneurs de cette confrontation. »

Étant lui-même sur la patinoire, il y a plusieurs années, lors des affrontements entre Ottawa et Montréal, l’entraîneur-chef du Tricolore Randy Cunneyworth est bien au fait du niveau d’intensité qu’il existe lorsque ces équipes croisent le fer. Lorsque chaque détail est important et quand vient le temps de déterminer un gagnant et un perdant, les récents matchs disputés contre les Sénateurs ne donnent pas nécessairement un avantage à un côté plus qu’à l’autre, selon lui.

« Peut-être seulement au niveau de connaître leur personnel, absolument. Nous connaissons aussi certaines de leurs tendances et nous savons qu’ils sont une équipe agressive en échec-avant », mentionne Cunneyworth au sujet de la troupe de Paul MacLean.

Le pilote des Canadiens devra se soucier d’un nouvel élément ce soir alors que Craig Anderson sera devant la cage des visiteurs contrairement aux deux derniers matchs. Sachant que leur gardien sera un peu rouillé après avoir raté presqu’un mois d’activité, la stratégie à utiliser du côté de Montréal est simple.

« Avec le retour probable de leur gardien, il sera important de décocher le plus de lancers possible sur lui », insiste Cunneyworth concernant Anderson qui a été à l’écart lors des 12 dernières parties des siens suite à une lacération à un doigt. « Il faudra le faire le plus tôt possible dans le match. Effectuer des arrêts dans un entraînement n’est pas la même chose que dans un vrai match. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
En rafale - 23 mars 2012
Face à face : Canadiens-Sénateurs
TOP-5 moments contre les Sénateurs
Seulement dans Slapshot