Réactions, changements et courage

mercredi, 14.03.2012 / 12 h 50 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

BROSSARD – Max Pacioretty parle de sa nomination, Josh Gorges des changements à venir et Randy Cunneyworth de l’incident Tyler Myers.

Un exemple de courage: Après avoir vu sa saison 2010-2011 écourtée par une violente mise en échec qui aurait pu mettre fin à sa carrière, Max Pacioretty a prouvé qu’il avait l’étoffe d’un grand joueur en revenant au jeu cette saison et en dominant comme il le fait. Présentement au premier rang des pointeurs du Tricolore avec 57 points, dont 30 buts, le jeune homme de 23 ans s’est impliqué dans plusieurs causes, créant notamment la fondation Max Pacioretty. C’est pour toutes ces raisons que l'attaquant de puissance des Canadiensa vu son nom en tête de lice pour le trophée Bill-Masterton remis au joueur qui a démontré le plus de qualité de persévérance et d'esprit d'équipe.

Max Pacioretty réagit à sa nomination

«C’est certain que c’est plaisant d’être reconnu de la sorte. Quand j’en ai entendu parler, j’ai cherché à en savoir plus sur ce trophée et j’ai vu qui étaient quelques-uns des récipiendaires. C’est un honneur de me retrouver dans la même catégorie que certains de ces gars-là», a laissé savoir Pacioretty qui pourrait voir son nom se retrouver aux côtés de ceux de Mario Lemieux, Cam Neely, Saku Koivu, Serge Savard et autres.

Changements en vue: Alors que la rencontre des directeurs généraux tire à sa fin à Boca Raton en Floride, certaines décisions ont été prises qui pourraient bien changer la dynamique de certains aspects du jeu. Les DG ont notamment pris une décision en faveur des dégagements hybrides, ce qui éliminerait beaucoup de risques de blessures pour les joueurs qui font la course pour éviter un dégagement refusé. Le défenseur Josh Gorges, vétéran de huit saisons dans la LNH, voit d’un bon œil cette modification au règlement actuel.

«J’adore cette idée. Non seulement ça va nous permettre de sauver un peu d’énergie en n’ayant pas toujours à patiner comme des fous pour aller toucher à la rondelle », a expliqué Gorges, ajoutant qu’il y a également un aspect sécurité qui n’est pas à dénigrer. «La chance de s’accrocher dans le joueur adverse et d’aller frapper lourdement la bande est éliminée, ce qui est excellent. Ça arrive trop souvent de voir des gars tomber et se blesser sur des jeux qui n’ont pas leur raison d’être. Des chevilles tordues, des jambes fracturées, des épaules amochées… parfois ce n’est pas très joli quand ça arrive.»

Réaction à délai : Même si vous n’entendrez pas Randy Cunneyworth se plaindre de la décision de suspendre Tyler Myers pour trois matchs en raison de sa mise en échec par-derrière aux dépens de Scott Gomez, l’entraîneur-chef du Tricolore aurait toutefois aimé que la décision prise sur le jeu soit un peu plus sévère. Lors de l’incident, Myers a écopé de deux minutes de punition pour avoir donné de la bande. Après l’entraînement matinal de mercredi, Cunneyworth a expliqué comment la réaction d’un joueur peut avoir un impact sur les décisions.

«Peut-être qu’il faut foncer sur le joueur pour en faire un exemple ou que je dois crier et gesticuler sur le banc pour faire savoir que c’est une infraction sérieuse, mais ce n’est pas ce qui est arrivé et il y a eu une pénalité minimale sur un jeu dangereux. J’aimerais voir des pénalités un peu plus sérieuses, surtout lorsque c’est un coup par-derrière », a lancé Cunneyworth à propos de la pénalité à Myers qui a ensuite marqué le but de la victoire en prolongation. «Le pire, c’est qu’il finit par influencer le résultat du match dans une situation où il n’aurait pas dû être là. »

«Il a sauté sur la glace, s’est rendu compte qu’il n’allait pas bien et a retraité au vestiaire »,a poursuivi Cunneyworth à propos de la tentative de Gomez de revenir au jeu après la mise en échec. «Les gars ont de la fierté. Je pourrais leur dire de se rouler par terre et de feindre après une telle mise en échec et leur joueur serait probablement sorti du match. Mais on ne veut pas se rendre jusque-là.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Frédéric St-Denis rappelé des Bulldogs de Hamilton
Max Pacioretty voté candidat au trophée Bill-Masterton
Le compteur s’emballe

Radio-téléthon au profit des enfants défavorisés

Profession : trouble-fêtes