Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

De retour à son poste

lundi, 12.03.2012 / 13 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


De retour \u00E0 son poste

BUFFALO – David Desharnais a bien aimé ce qu’il a vu à Vancouver, mais il préfère un autre angle de vue.

Devant s’absenter samedi en raison d’une blessure au bas du corps qu’il avait subi jeudi à Edmonton, Desharnais a vu ses coéquipiers enregistrer une victoire convaincante contre les Canucks alors que le Tricolore l’a emporté 4 à 1 aux dépens des détenteurs du deuxième rang dans l’Ouest.

« Nous avions l’air plus d’une équipe », d’admettre Desharnais, qui avait jusque-là participé aux 68 premiers matchs de la saison. « On travaillait tout le monde ensemble. Tout le monde avait l’air de savoir ce qu’il faisait. C’est la première fois que j’en voyais une des estrades. Des fois, c’est bon de prendre du recul et voir comment l’équipe joue. »

Du haut de la galerie de presse, Desharnais a vu ses deux fidèles comparses, Erik Cole et Max Pacioretty, faire la vie dure aux Canucks et à Roberto Luongo; Cole en profitant notamment pour enfiler son premier doublé de la campagne.

« C’est toujours agréable [de voir ses compagnons de trio marquer des buts] », a déclaré Desharnais, à propos de Pacioretty et Cole, qui ont respectivement marqué 30 et 25 buts en 2011-2012. « Je fais des jeux. De voir mes deux ailiers compter des buts comme cela, c’est certain que c’est valorisant. Il faut continuer de faire ce que l’on fait de bien et ne pas trop s’éloigner de ce style de jeu-là. »

Bien que de regarder et analyser de la galerie de presse soit parfois bénéfique, Desharnais, qui compte 52 points à sa fiche jusqu’ici, préfère davantage la vision du jeu à partir du banc des joueurs, lui qui accuse maintenant quatre points de retard sur Pacioretty qui occupe le sommet des pointeurs de l’équipe.

« Je suis presque comme un neuf. On est allé au garage et puis on a réparé des affaires », a lancé Desharnais qui était de retour sur la glace lundi matin après avoir raté les trois derniers entraînements des siens.

« C’est sûr qu’on pousse un peu plus fort pour revenir », a-t-il poursuivi. « Ce n’est jamais plaisant de ne pas faire partie de l’équipe ou d’un match. Tout le monde, à ce stade-ci de l’année, joue avec un petit peu de douleur. Ce n’est pas différent pour moi. »

La séquence de match raté devrait donc s’arrêter à un?

« Je devrais être de l’alignement, s’il n’y a pas de changement », d’indiquer Desharnais. Quel changement?

« Des fois, tu pourrais te faire frapper par une voiture dehors! », de répondre le rapide joueur de centre, tout sourire.

À la quantité de voitures qui circulent dans les rues de Buffalo, les partisans des Canadiens peuvent avoir l’esprit tranquille : le numéro 51 sera à son poste lundi soir.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Votez pour le Jeu de la semaine
En rafale - 12 mars

Revu et amélioré 
Oui, mon général!