Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un 8 mars fort différent

jeudi, 08.03.2012 / 23 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un 8 mars fort diff\u00E9rent

EDMONTON - Les mauvais souvenirs d'un certain 8 mars seront remplacés désormais par de bien meilleurs pour Max Pacioretty.

Un an jour pour jour après un certain incident qui aurait pu mettre fin à sa carrière, Pacioretty a non seulement permis aux Canadiens de l'emporter 5 à 3contre les Oilers, il a enfilé un doublé qui lui a permis d'atteindre le plateau des 30 buts pour la première fois de sa carrière.

Voyez les buts de Max Pacioretty

« Les gens m'ont rappelé ceci toute la journée, mais pour être honnête, ça me trottait dans la tête, alors je détournais la question », a expliqué Pacioretty à propos du tristement célèbre « Incident Chara ». « Je déteste penser à cette journée et je déteste parler de cette journée. Maintenant, que le match est terminé, c'est correct. Mais pour être honnête, je ne savais pas que c'était aujourd'hui la date avant qu’on me le rappelle. »

Douze mois plus tard après avoir eu le cou cassé et des vertèbres cervicales fracturées, l’attaquant de 23 ans n’aurait pu imaginer qu’il connaîtrait une telle saison, lui qui domine les pointeurs des Canadiens avec 54 points.

« C'est difficile à dire que je pensais aussi loin à l'époque », de poursuivre le natif de New Canaan. « J'aime dire que je prends les choses un jour à la fois; ce n’est pas que des mots, c’est vraiment ce que je fais. Chaque jour est un nouveau jour et j’essaie de m’améliorer au hockey au quotidien. Atteindre le plateau des 30 buts c’est bien, mais j’ai encore beaucoup de chemin à faire. »

Après avoir enfilé son 29e but de la campagne au début du deuxième engagement pour donner les devants 2 à 1 aux Canadiens, Pacioretty a atteint le cap de la trentaine avec 17 secondes à faire alors que les Oilers avaient retiré leur gardien à la faveur d’un sixième attaquant.

Pacioretty est du même coup devenu le premier joueur d’origine américaine à atteindre ce plateau; Brian Gionta étant passé le plus près alors que le capitaine du Tricolore avait enfilé 29 buts la saison dernière. L’attaquant de puissance du Tricolore peut cependant dire merci à P.K. Subban de lui avoir permis d’atteindre ce plateau dès jeudi soir alors que Subban a opté pour une passe à Pacioretty au lieu dans le filet déserté par Nikolai Khabibulin.

« Je l'ai remercié à quelques reprises », a admis Pacioretty, qui a inscrit son cinquième doublé de la saison, son deuxième en autant de matchs. « Je lui criais sur la glace de me l'envoyer. Il savait ce qui était à l'enjeu. Je lui en dois une. »

Et Subban le sait, ô, que trop bien.

« Je suis heureux de l'avoir aidé à atteindre cet objectif. Je ne sais pas si cela veut dire qu'il me doit un souper ou quelque chose du genre », a indiqué Subban, tout sourire, qui tout comme Pacioretty, a terminé sa soirée de travail avec trois points. « Je suis vraiment content pour lui. C'est un gars qui a traversé tant d'épreuves au cours de sa courte carrière, avec sa blessure au cou. C'est inspirant de le voir faire ça pour notre équipe. »

L’entraîneur-chef des Canadiens Randy Cunneyworth est du même avis, lui qui a pu voir la progression de Pacioretty depuis la saison dernière à Hamilton.

« C'est Patch. Ce trio a fait beaucoup du bon travail tout au long de l’année. Ils ont été ensemble presque depuis le tout début de la saison et ils savent où ils se trouvent sur la glace et ils se complètent bien pour accomplir ces buts. Mais vous avez raison; il a fait tout un retour. C’est le dévouement et l’ardeur au travail qu’il devait y mettre : il est revenu plus gros et plus fort. »

Et ce n’est qu’un début.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Sommaire: Canadiens-Oilers
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 8 mars 2012
Top-5 vs. Edmonton