Après-match - 3 mars 2012

samedi, 03.03.2012 / 21 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

MONTRÉAL - Les Canadiens se sont bien battus face aux Maple Leafs samedi soir, mais les visiteurs ont puisé dans leur ressource pour se sauver avec une victoire de 3 à 1 au Centre Bell.

Tourner la page : S’il y en a un qui ne peut pas être blâmé pour ce revers, c’est Carey Price qui a su garder ses coéquipiers dans le match plus souvent qu’à son tour. Mais le gardien du Tricolore est humain et le poids des défaites commence à peser lourd sur ses épaules.

« J’ai fini d’être frustré maintenant. Je vais seulement tenter de faire mon travail et de le faire au meilleur de mes habilités », décrit Price, qui a réalisé un nouveau sommet cette saison en effectuant 39 arrêts face aux Leafs. « Je suis davantage déçu. Je crois que nous avons donné un bon effort et je suis satisfait de ça. Je suis seulement déçu du résultat final. »

Les matchs contre Toronto ont toujours eu un cachet spécial pour le cerbère des Canadiens, lui qui les a blanchis à trois reprises depuis son entrée dans la LNH, également un sommet pour lui. C’est pour cette raison que les défaites contre ces rivaux de longue date font encore plus mal.

« Les Leafs sont une équipe que j’aime affronter et que j’aime battre. Ce n’est pas arrivé ce soir. », admet Price. « C’était un match assez émotif avec beaucoup d’intensité. Les deux équipes ont tout donné. Je crois que c’était un bon match à regarder. »

Des erreurs coûteuses : Comme ce fut le cas à maintes reprises cette saison, les Canadiens n’ont pu protéger leur avance avant de s’avouer vaincu. Bien qu’ils aient profité de bonnes chances de marquer, les joueurs du Tricolore savent qu’ils auraient pu faire mieux.

C’était un de ses matchs qui allait d’un bord comme de l’autre constamment. Et lorsque qu’ils ont nivelé la marque suite à une mise en jeu, nous avons ralenti un peu pendant quelques présences et ils sont revenus pour reprendre le momentum », mentionne Josh Gorges, qui a de nouveau terminé en tête des joueurs du Tricolore en bloquant trois lancers.

« Nous n’avons pas passé assez de temps dans leur zone, où nous devions être ce soir », ajoute le numéro 26. « Nous devons trouver un moyen de passer plus de temps en zone adverse. Cela limitera les lancers adverses en plus de les épuiser. Nous avons fait quelques erreurs qui nous ont coûté des buts et c’était ça la différence. »

Un goût amer : Unique marqueur du Tricolore samedi soir, Erik Cole s’est présenté au travail comme il l’a fait à chaque match cette saison. Bien qu’il ait mis fin à une disette de sept matchs sans compter, le vétéran attaquant avait d’autre préoccupations.

« Personne n’aime perdre, c’est certain », décrit Cole qui a passé presque 23 minutes sur la patinoire face à Toronto. « Je crois que nous avons fait de bonnes choses mais à la fin de la journée, ce n’était pas suffisant.

« Je crois que notre niveau d’émotion était bon. Les gars étaient dans le match », renchérit-il. « Naturellement la foule était dans le match. C’était un bon match de ce côté, mais nous devons faire du meilleur boulot de ce côté. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Commentaires d'après-match
Sommaire de la rencontre
Faits saillants
Éviter les distractions
Leblanc et Engqvist rappelés
Nouvelle définition de tâche
Une soirée robuste
Connaissez-vous vos Canadiens?