Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Éviter les distractions

samedi, 03.03.2012 / 12 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


\u00C9viter les distractions

MONTRÉAL – Un événement inattendu est venu ajouter une nouvelle intrigue à ce nouveau chapitre des classiques du samedi soir entre les Canadiens et les Maple Leafs.

Une situation connue : Le 17 décembre dernier, Randy Cunneyworth a vécu une situation similaire à ce que Randy Carlyle vit présentement lorsqu’il a été nommé l’entraîneur chef des Canadiens. Ayant fait également son entrée en scène le jour d’un match, il sait par quoi passe présentement son homologue.

« Il s’ajustera rapidement, il regardera combien de changements il pourra effectuer. Nous connaissons leur alignement et leur formation », mentionne Cunneyworth qui dirigera son 33e match à la tête des Canadiens samedi soir.

Mais comme il l’a lui-même remarqué, le pilote du Tricolore sait qu’il faut mettre ses distractions de côté et se concentrer sur le match de samedi, qui sera important pour les deux équipes.

« À cette période de l’année, tous les matchs sont cruciaux. Il existe une vieille rivalité entre ces deux villes et ces deux équipes », ajoute Cunneyworth. « Je ne crois pas que nous devons nous soucier de ce qui se passe dans leur vestiaire autant que ce sui se passe dans le nôtre. C’est malheureux, mais c’est la vie. En tant que groupe, il faut se regrouper et partir à neuf à un certain point. »

Nouvel entraîneur, même philosophie : Bien que les Maple Leafs aient changé d’entraîneur-chef au cours des dernières heures en remplaçant Ron Wilson par Randy Carlyle, les joueurs du Tricolore ne croient pas que leur adversaire présentera un visage complètement différent samedi soir.

« Ce sera un match intense, c’est toujours le cas face aux Leafs », explique Ryan White qui affrontera la formation torontoise pour la première fois en 2011-2012. « Ils ont une équipe robuste et ils sont dirigés par un gars qui préconise pas mal ce style de jeu. Nous nous attendons à ce qu’ils sortent forts ce soir

« Nous nous préoccupons de notre équipe sans trop porter attention à ce qui se passe de leur côté », ajoute le jeune attaquant. Nous nous attendons qu’ils jouent de manière intense pour leur nouvel entraîneur. Mais nous avons nos propres enjeux et nous voulons jouer notre match. Ce sera un gros test pour nous. »

À quoi s’attendre des Leafs : Présentant un dossier d’une seule victoire à leurs dix derniers matchs, les Maple Leafs connaissent actuellement leurs pires moments de la saison. Les joueurs des Canadiens sont déjà bien au fait de cette séquence puisqu’ils étaient à Toronto au début de cette glissade au mois de février où ils l’ont d’ailleurs emporté 5 à 0. Par contre, ils savent qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

« Je ne suis pas vraiment au courant de ce qui se passe dans leur vestiaire ou comment ils se sentent, mais ça n’a pas vraiment d’importance », admet Josh Gorges qui croisera le fer pour une 26e fois contre Toronto depuis son arrivée à Montréal. « Habituellement, peut importe le contexte, mais lorsque Toronto et Montréal s’affrontent, ce sont toujours des parties serrées. Nous devons donc nous attendre à ça. »

La saison 2011-2012 des Canadiens a été ponctuée de plusieurs événements depuis le début du calendrier. Mais cette fois-ci, l’attention n’étais pas tournée vers le bleu-blanc-rouge, ce qui semble faire l’affaire des joueurs du Tricolore.

« Les gens parlent beaucoup des Leafs. Pour une fois qu’on ne parle pas de nous! C’est beaucoup moins distrayant de cette façon » lance à la blague Max Pacioretty, qui a trouvé le fond du filet lors du dernier duel face aux Leafs, le 11 février.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
Leblanc et Engqvist rappelés
Face à face : Canadiens- Leafs
Échos de vestiaire