Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Bienvenue à bord

mardi, 28.02.2012 / 13 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Bienvenue \u00E0 bord

Bienvenue à bord

TAMPA BAY – On a toujours une seule chance de faire une bonne première impression.

C’est exactement ce que Blake Geoffrion et Brad Staubitz ont fait mardi matin, alors qu’ils ont échangé maintes poignées de mains, autant avec leurs nouveaux coéquipiers que le personnel d’entraîneur lors de la séance de patinage matinale.

Premiers coups de patin de Geoffrion

Arrivé directement de l’aéroport, Geoffrion a réussi à sauter sur la glace alors que ses coéquipiers s’étiraient, plutôt vers la fin de l’entraînement.

«La nuit dernière, j’ai conduit de Hamilton à Buffalo. J’ai pris un avion ce matin et je suis sauté dans un taxi», a expliqué Geoffrion. «C’est un bon sentiment. Quand j’ai passé le seuil de la porte, le premier gars que j’ai vu est Brian Gionta. C’est un grand joueur et ça fait tellement longtemps qu’il joue, c’était spécial. En ce moment, je suis juste excité et heureux d’être ici.»

Sur le casque de Geoffrion, on pouvait clairement voir le numéro 57 qu’il a décidé d’arborer, histoire de commémorer ses racines.

«J’en ai parlé avec ma famille et mon père. Les gars de l’équipement ici ont été assez gentils pour me téléphoner et me demander quel numéro je voulais porter», a expliqué Geoffrion qui a voulu rendre hommage à deux illustres joueurs. «J’ai juste pensé que je pourrais honorer la mémoire de mon grand-père [Bernard Geoffrion] et celle de mon arrière grand-père [Howie Morenz], alors j’ai choisi 57.»

Pour son baptême de glace, le jeune attaquant de 24 ans devrait être jumelé à Tomas Plekanec et Ryan White, ce qui semble l’enchanter au plus haut point.

«Je crois que je vais avoir de très bons compagnons de trios en Plekanec et White. Il y aura de la robustesse d’un côté et Plekanec, qui est tout un joueur de hockey. C’est un honneur de jouer avec lui.»

Et Geoffrion ne sera pas seul à avoir des papillons dans le ventre lorsqu’il mettra le patin sur la glace du Tampa Bay Times Forum mardi soir pour affronter le Lightning. Bien qu’il ait près de 200 matchs à son actif dans la LNH, Brad Staubitz enfilera le chandail d’une équipe canadienne pour la première fois de sa carrière.

Brad Staubitz à l'entraînement

«J’étais un peu surpris. Je ne savais pas exactement ce qui allait se passer alors que j’étais soumis au ballotage. Dès que j’ai su que je m’en venais ici, j’étais très excité », a expliqué le gaillard originaire d’Edmonton. «De pouvoir enfiler ce chandail c’est très spécial, surtout que je suis canadien. C’est une nouvelle occasion qui se présente à moi.»

Ayant disputé deux saisons avec les Sharks et deux saisons avec le Wild, Staubitz sait exactement quel sera son rôle dans sa nouvelle formation.

«Ils sont venus me chercher pour une raison », en parlant de la décision de Pierre Gauthier de le réclamer au ballotage lors de la date limite des échanges. «Je joue de façon robuste, je frappe. C’est ça qui m’a mené où je suis aujourd’hui, alors je vais continuer de faire ça, en espérant que ça cadre dans les plans.»

Même s’il n’est pas familier avec les équipes de la conférence de l’Est et encore moins avec les Canadiens contre qui il a disputé seulement deux matchs en carrière, Staubitz n’est toutefois pas en territoire complètement inconnu dans le vestiaire du Tricolore.

«J’ai joué avec Mathieu Darche durant deux ans. J’ai aussi joué avec Josh Gorges et Travis Moen à San Jose », explique Staubitz. «Ça aide d’avoir quelques visages familiers.»

L’étape un de l’intégration des nouveaux venus est maintenant passée. Maintenant, il ne reste qu’à voir comment l’étape deux, celle du premier match, se passera. La rencontre débute à 19h30.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Jean Béliveau hospitalisé après avoir subi un AVC
L'échiquier

Rappel de Geoffrion; Leblanc à Hamilton

Les Canadiens réclament Brad Staubitz