Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Tirer le positif

mercredi, 15.02.2012 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Tirer le positif


MONTRÉAL – Œil pour œil, dent pour dent. C’est exactement ce que les Canadiens ont fait en livrant une dure bataille aux puissants Bruins de Boston mercredi soir. Et c’est pour cette raison qu’il faut retirer du positif de leur défaite de 4 à 3 subi en tirs de barrage.

Tel fut le cas lors des matchs entre les Canadiens et les Bruins depuis les débuts de cette rivalité, l’intensité était au rendez-vous au Centre Bell. Tirant de l’arrière par deux buts avant que ne s’amorce la troisième période, les joueurs de Tricolore ont puisé dans leurs réserves et démontré qu’ils ne baisseraient pas les bras.

« Nous avons parlé d’une chose lors du deuxième entracte est que ce match était loin d’être fini et qu’il était temps que nous revenions dans le match », a dévoilé Josh Gorges, qui a bloqué quatre lancers mercredi soir, un sommet chez le Tricolore avec P.K. Subban.

« Nous avons laissé aller plusieurs avance en troisième période cette saison, mais nous avons démontré du caractère, du cœur et de la détermination à répliquer face à une bonne équipe de hockey. Ça ne ressemble pas à une victoire, mais nous avons tout de même obtenu un très gros point. »

Dès les premières minutes de la rencontre, tous savaient que ce seraient un match pour homme en raison des nombreux coups et mises en échec distribuées sans retenue. On aurait pensé assister à un match des séries éliminatoires. C’est peut-être pour cette raison que Ryan White se sentait si à l’aise à son premier match dans la LNH en 10 mois.

Reconnu pour sa combattivité et son désir de vaincre, le robuste ailier de 23 ans a poursuivi là où il avait laissé la saison dernière en laissant tomber les gants en première période. Toujours prêt à aider son équipe, il savait ce qui l’attendait à son retour.

« On dirait que nous disputions un match des séries ce soir. L’amphithéâtre était bruyant, les gars jouaient bien et notre banc était dans le match », admet White, qui a passé un peu plus de neuf minutes sur la glace à son retour mercredi.

« Je me sentais très bien. C’est bien que nous sommes revenus dans la rencontre. Je crois que les gars ont bien joué, mais il est toujours difficile de perdre en tirs de barrage. Nous méritions mieux que ça c’est certain. »

Les difficultés des Canadiens lors du dernier vingt cette saison ont déjà été disséquées à plusieurs reprises cette saison. Faisant face à un adversaire qui flirte près du sommet du classement dans l’Association de l’Est, le fait que l’équipe locale a continué de foncer et ce sont ses gros canons qui ont mené la charge. Le fait qu’ils ont tenu tête à Boston leur permet de croire que tout n’est pas perdu.

« Notre équipe est capable de jouer de cette façon », mentionne avec conviction Max Pacioretty, qui a inscrit son 24e but de la saison tôt en troisième période. Si nous sommes en mesure de mieux faire que les Bruins, comme nous l’avons démontré en troisième, nous aurions pu le faire durant toute la rencontre et nous aurions pu connaître davantage de succès. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI:
Commentaires d'après-match
SOMMAIRE: Canadiens-Bruins
Faits Saillants
Le jeu des chiffres - 15 fév