Dans le calepin – 7 février 2012

mardi, 07.02.2012 / 13 h 02 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 7 f\u00E9vrier 2012

BROSSARD — Dans le calepin aujourd’hui: Moen possiblement de retour, Gill prête allégeance à Montréal et White fait des flammèches avec les Bulldogs.

Y être ou non : Après avoir raté les cinq dernières rencontres des Canadiens, ainsi que les entraînements, Travis Moen était de retour mardi matin et la possibilité d’un retour au jeu aussi rapidement que le soir même n’a pas été écartée. Et même s’il portait un chandail sans-contact à l’entraînement, Randy Cunneyworth a assuré que s’il faisait un retour, l’addition de Moen allait être surtout de nature physique.

Travis Moen rencontre les médias

« Nous attendons l’approbation finale des médecins, mais c’est encourageant. Je crois que ce serait une excellente addition à notre groupe pour le match de ce soir », a lancé Randy Cunneyworth qui préfère la perspective de voir Moen de retour dans l’alignement à celle de devoir habiller huit défenseurs et dix attaquants. « Connaissant Moen, il a beaucoup de caractère, c’est un joueur physique. Il n’aura pas de problème à revenir avec le genre de convalescence qu’il a eu. S’il est de la partie, il jouera son style puisque c’est dans son caractère. »

Changement d’allégeance: À trois semaines de la date limite des transactions, les rumeurs se font de plus en plus nombreuses au sujet d’échanges possibles. Hal Gill fait partie de ceux qui font couler beaucoup d’encre depuis quelques jours, principalement en raison de son gabarit et de son talent unique en infériorité numérique. Après que les journalistes l'ont informé des bons mots de l’entraîneur-chef des Penguins, Dan Bylsma à son endroit, Hal Gill s’est empressé de rappeler que Montréal et bien plus que simplement l’endroit où il joue au hockey.

«C’est drôle parce que quand tu arrives avec une équipe, tu penses à t’y rendre, à faire ton boulot et aider l’équipe à gagner. Maintenant, c’est beaucoup plus que ça pour moi. Je ne l’aurais jamais cru, en étant un partisan des Bruins toute ma jeunesse. J’adore ça. C’est ici qu’est notre vie», a confessé Gill sur qui les Bruins, les Penguins et les Flyers auraient un œil. «C’est bien de savoir que tu es désiré, mais tu ne peux pas vraiment penser à ça. Je dois rester dans mon monde et contrôler ce que je peux contrôler.»

Énergie relâchée : Ayant été laissé de côté durant toute la saison en raison d’une hernie sportive, Ryan White a mordu dans la première occasion qu’il a eue pour revenir au jeu. Il a libéré son surplus d’énergie à son premier match avec les Bulldogs, alors qu’il y a été envoyé pour des fins de conditionnement. Le solide gaillard a marqué les deux buts des siens dans la rencontre de mardi matin contre le Rampage de San Antonio. Il a trouvé le fond du filet à deux reprises en deux tirs, le tout en un peu plus de 10 minutes de temps de jeu. La nouvelle n’a pas surpris Josh Gorges.

«Je sais qu’il mourrait d’envie de revenir et il a travaillé extrêmement dur pour être prêt. Je sais ce que c’est d’être en convalescence et de devoir regarder tout le monde jouer – et ce n’est pas plaisant» a mentionné Gorges, qui a vécu la même expérience que White, se remettant d’une opération au genou durant la majeure partie de la saison 2010-2011.

«Je crois qu’il a fait un bon travail pour se remettre en forme et je suis certain qu’il était plus qu’heureux de pouvoir jouer au hockey aujourd’hui et laisser aller sa nature compétitive », a ajouté Gorges. «Je gagerais également qu’il en a profité pour donner quelques coups d’épaule lors de sa première présence. C’est excitant de le voir de retour au jeu.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Top 5 des meilleurs moments vs. Penguins
Échos de vestiaires
Demande à un Canadiens: Tomas Kaberle
Ryan White à Hamilton pour conditionnement
L'aube rouge

L'après-match - 4 février 2012
Dans le calepin - 3 février 2012