Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Dans le calepin – 19 janvier 2012

jeudi, 19.01.2012 / 14 h 18 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 19 janvier 2012

BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui: l’avantage numérique selon Cunneyworth, marcher avec les Penguins et le but convoité.

L’avantage Cunneyworth: N’ayant pas trouvé le fond du filet au cours des trois derniers matchs avec l’avantage d’un homme, la troupe de Randy Cunneyworth s’est attelée à la tâche jeudi matin à l’entraînement, tentant de faire débloquer un aspect du jeu qui connaît certains ratés dernièrement. Et aux dires de l’entraîneur, ce ne sont pas les éléments qui manquent à l’appel, mais plutôt une question d’exécution.

«Il faut réussir à envoyer des rondelles au filet. Il faut créer un surnombre temporaire et obtenir un rebond et marquer sur des secondes ou troisièmes chances. Nous voulons créer du mouvement. Nous y travaillons constamment et les joueurs sont bien au fait de ce qu’ils doivent faire», a assuré Cunneyworth, rappelant du même coup que personne n’est assuré de sa place sur l’attaque massive.

«Nous avons eu une rencontre ce matin et j’ai expliqué à tout le monde qui était sur l’avantage numérique. Ils ne sont peut-être pas tous sur la même unité, ils peuvent être interchangés. Ils connaissent leurs rôles, nous savons où ils sont à leur meilleur. Nous avons deux unités et si elles ne performent pas, nous allons changer un ou deux gars.»

Marcher avec les Penguins: Les Canadiens disputant deux matchs en deux soirs, les chances de voir les deux gardiens à l’œuvre sont plutôt grandes. Bien que le gardien partant de vendredi n’ait pas encore été annoncé, Carey Price, qui a présenté un pourcentage d’arrêt de 0,939 et une moyenne de buts alloués de 1,96 contre les Penguins en 2010-2011 pourrait être un bon candidat.

«Probablement parce qu’ils me font peur», a blagué Carey pour expliquer ses succès face aux Penguins. «Ils ont une équipe très talentueuse. Alors peu importe quand tu vas à Pittsburgh, tu sais que tu vas devoir affronter 30 tirs et qu’ils auront quelques bonnes chances, alors tu dois être prêt.»

«Nous avons besoin d’une bonne séquence », a ajouté Price au sujet des deux duels à venir, contre des équipes qui bataillent également pour une place en séries. «Nous avons besoin d’aligner quelques victoires et de faire grimper le niveau de confiance. Ça commence demain.»

Le but convoité: Après avoir raté une bonne partie de la saison en raison de blessures, Scott Gomez est de retour au jeu depuis trois rencontres et le vétéran joueur de centre retrouve ses repères. Bien qu’il soit encore en quête de son premier but de la saison, Gomez ne se laisse pas abattre, ayant cumulé neuf tirs au but au cours des deux dernières rencontres seulement.

«Ce sont les deux points qui importent. Ce n’est pas à propos de moi, c’est à propos d’une équipe qui veut faire les séries », assure Gomez au sujet de sa disette qui dure depuis le 5 février 2011. «Je ne pense pas à ce but à longueur de journée. Peut-être que je le devrais, mais quand on regarde le classement, c’est un peu épeurant. On veut faire les séries. Une fois que tu y es, tu as une chance, peu importe ce que les autres en disent. Pour moi, ça va venir, je le sais, alors ça ne me stresse pas vraiment. Je veux juste aider l’équipe à gagner.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
En vrac
En rafale
L'avantage en panne