Toujours pas assez

samedi, 17.12.2011 / 23 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

MONTRÉAL - Après avoir tenu une rencontre à huis clos, les Canadiens ont dû faire face aux médias après une deuxième défaite en autant de matchs devant leurs partisans au Centre Bell.

Le changement de pilote devait avoir un effet positif sur l’équipe qui présente une fiche de 5-7-6 à la maison en 2011-2012.

« Nous avons eu une petite rencontre. Personne ici n’est content de subir une défaite », a expliqué Hal Gill après avoir fait patienter les médias en dehors de la chambre des joueurs. « Nous devions mettre des choses au clair. »

Le défenseur format géant n’était pas tout sourire malgré avoir inscrit deux points à sa fiche en moins de trois minutes d'intervalle.

« Nous sommes déçus, mais nous avons aussi déçu l’organisation des Canadiens ainsi que les fans. Dans un tel match, il faut tout donner et foncer avec une mentalité de guerrier », a-t-il poursuivi. « Le hockey, ce n’est pas de la science. Il faut être meilleur en troisième période et nous devons continuer de faire ce que l’on fait de mieux, de miser sur l’échec-avant, le travail ardu en territoire ennemi et continuer à s’encourager. »

Du côté opposé du vestiaire, Lars Eller partageait une opinion similaire.

« Tout ce qui compte pour nous est de gagner. Personne n’est heureux. Nous avons souvent de bonnes deuxièmes périodes puis nous gâchons l’avance en troisième », a partagé l’attaquant danois qui a inscrit son troisième but de la saison samedi soir. « C’est frustrant puisque je sais que l’équipe est capable de beaucoup mieux et nous nous attendons à plus de notre part que ce que nous avons donné ce soir.

« Il n’y a absolument pas d’excuses », a renchéri Eller. « Nous ne pouvons pas blâmer les blessures, les entraîneurs et ni rien. Nous devons être meilleurs. »

Josh Gorges s’est dit être soulagé à l’idée de partir jouer six matchs à l’extérieur après la défaite aux mains des Devils.

« C’est une opportunité pour nous de nous éloigner de toutes les distractions qui nous tournent autour ici, » a avoué le défenseur qui a obtenu un temps de glace de 21 :34. « C’est aussi une opportunité pour nous d’être ensemble et de se concentrer sur le hockey.

« Nous n’avons pas à jouer du beau hockey sur la route, nous n’avons qu’à remporter des matchs. », a dit Gorges à propos de son équipe qui a une fiche plus positive sur la route avec un dossier  de 8-6-1. « En espérant que nous puissions retrouver cette confiance dont nous avons tant besoin et l’appliquer ensuite au Centre Bell. »

Au bout du compte, un aussi long voyage ne peut être que bénéfique selon Michael Cammalleri.

« Nous allons utiliser ce voyage comme catalyseur pour notre volte-face cette saison », a promis le numéro 13.

VOIR AUSSI
Un changement nécessaire
Réveil matin
Randy Cunneyworth nommé entraîneur-chef par intérim des Canadiens

Dans le calepin – 16 déc. 2011