Physiques les Flyers?

jeudi, 15.12.2011 / 12 h 38 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Physiques les Flyers?

BROSSARD – Les Canadiens et les Flyers ont plus en commun que vous ne pourriez le penser.

Les Flyers ont bénéficié durant de longues années d’une aura de robustesse, aura qui pâlit désormais pour laisser place à une équipe rapide où le talent se chiffre en nombre de buts marqués, plutôt qu’en nombre de combats remportés.

Emelin frappe Pavelski

La troupe de Jacques Martin et celle de Peter Laviolette sont nez à nez pour le nombre de mises en échec au cours de la saison 2011-2012, avec 614 de part et d'autre, ce qui les situent au 20e rang dans la LNH.

De plus, les Flyers ne pourront compter sur les services d’un de leurs piliers en défensive, Chris Pronger, qui est hors de la formation en raison de symptômes de commotion cérébrale.

«Avec Pronger hors de l’alignement, c’est une différente équipe qui se présente à nous. C’est un gars dur et c’est difficile de jouer contre lui. S’il est à l’écart, tu as un peu moins à surveiller tes arrières quand tu vas dans les coins ou en avant du but, mais il faut quand même être vigilants parce qu’ils ont beaucoup d’autres joueurs talentueux», a laissé savoir le meilleur buteur du Tricolore, Max Pacioretty, qui partage la tête en compagnie d’Erik Cole.

Ce n’est pas que Pronger qui manque à l’appel du côté des Flyers, alors que le meilleur pointeur de la LNH, Claude Giroux, ratera également la rencontre en raison d’une commotion cérébrale subie accidentellement samedi dernier. Malgré cela, le Tricolore ne tient pas les choses pour acquises.

«Ça va être une guerre de tranchées parce qu’on sait à quel point ils sont talentueux et nous savons comment nous devons jouer contre eux », a renchéri Pacioretty. «Il va falloir quand même s’imposer physiquement et travailler pour sortir la rondelle. Peu importe qui est en uniforme pour eux – il va falloir jouer physique si on veut connaître du succès. »

Du côté du Tricolore, certains joueurs manqueront à l’appel pour la rencontre de jeudi soir. Les attaquants Travis Moen et Brian Gionta n’y seront pas en raison de blessures, alors que Raphael Diaz est à la maison, malade. Cela veut dire que Alexei Emelin sera de la formation, tout comme Michael Blunden, deux joueurs qui devraient apporter un plus à la dimension physique chez les Canadiens.

«Ils ont quand même de gros gars qui jouent un style physique », a mentionné Cole, qui ne laisse pas sa place lorsqu’il est question de mises en échec l’attaquant de puissance étant au deuxième rang du Tricolore dans cette catégorie, tout juste derrière Alexei Emelin. «Leur équipe a beaucoup changé avec leurs mouvements de personnel durant l’été, mais en même temps, c’est la meilleure équipe de la conférence et ils marquent beaucoup de buts, alors ça va prendre un bon effort collectif de notre part ce soir.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens - Flyers
Le dernier mot : Jamie Bell
Dans le calepin – 14 déc. 2011
Trois espoirs des Canadiens retenus par Équipe Canada Junior
Le Tricolore rappelle Michael Blunden