Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Pour que tout roule

vendredi, 09.12.2011 / 15 h 11 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

MONTRÉAL - Quand le jeu de puissance va, tout va.

Avec sa formation éprouvant des difficultés sur l'attaque massive depuis le début de la saison, le directeur-gérant des Canadiens Pierre Gauthier a déniché un quart-arrière d'expérience en Caroline, obtenant Tomas Kaberle des Hurricanes  en retour du vétéran de 37 ans Jaroslav Spacek.

« Nous croyons que nous avons une bonne équipe qui effectue du bon travail à plusieurs niveaux;  nous avons de bons gardiens, nous travaillons bien à court d'un homme et à cinq contre cinq et nous créons plus de punitions que par le passé, parce que l'on fonce davantage au filet avec nos attaquants de puissance », a indiqué Gauthier, remerciant Spacek pour ses deux saisons et quelques matchs disputés dans l'uniforme des Canadiens. « Mais nous avons besoin d'être meilleur sur le jeu de puissance. Avec l'absence de Monsieur Markov,  Monsieur Kaberle va pouvoir nous aider. Puis, nous espérons que Monsieur Markov pourra être de retour sous peu et les deux pourront contribuer à faire fonctionner notre avantage numérique. » 

Campé au 28e rang de la LNH avec un taux d'efficacité de 11,4% avec un homme en plus en 2011-2012, le Tricolore a obtenu un défenseur qui n'a plus besoin de présentation lorsqu'il est question de faire fonctionner un jeu de puissance à plein régime.

Des 538 points que le défenseur de 33 ans a récoltés en carrière jusqu'ici dans la LNH depuis qu’il a donné ses premiers coups de patin avec les Maple Leafs en 1998-1999, 270 sont survenus alors que sa formation évoluait avec un homme en plus, incluant une campagne de 51 points sur l’attaque massive en 2005-2006 à Toronto.

« Ça fait plusieurs semaines qu'on regarde nos options », a indiqué Gauthier. « Il a peut-être connu un lent départ comme tout le monde en Caroline, mais Monsieur Kaberle joue très bien depuis quelques matchs, avec quatre points au cours des deux dernières rencontres. Il semble que sa saison soit repartie sur le bon pied. »

Cette saison, des neuf buts de ses coéquipiers dont Kaberle a été complice, quatre étaient en avantage numérique.

« Ce qui était important pour nous était de trouver quelqu'un pour aider notre jeu de puissance, d'agir comme général », a poursuivi Gauthier. « Monsieur Kaberle est très compétent de ce côté-là. »

« Quand le jeu de puissance ne va pas bien, ça affecte même le jeu à cinq contre cinq », de conclure Gauthier. « Ça indispose le moral d'une équipe. Il faut que tout roule. Il fallait l'adresser. On l'a fait. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Le Tricolore obtient Tomas Kaberle des Hurricanes de la Caroline
Frédéric St-Denis cédé à Hamilton
La défensive contre-attaque