Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un vendredi pas comme les autres

vendredi, 09.12.2011 / 14 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un vendredi pas comme les autres


BROSSARD – Vendredi matin, les joueurs des Canadiens ont été accueillis à Brossard avec une bien triste nouvelle, le bien-aimé Jaroslav Spacek a été échangé pour le défenseur Tomas Kaberle des Hurricanes de la Caroline.

L’organisation des Canadiens est allée chercher un joueur qui pourrait être un grand atout sur les jeux en avantage numérique, le Tricolore se classant au 28e rang avec un pourcentage d’efficacité de 11.4%.

« L’échange ce matin a été exécuté pour aller chercher un quart-arrière sur le jeu de puissance », a commenté Jacques Martin. « Le joueur qui assurerait ce rôle en temps normal serait Andrei Markov, mais il n’a toujours pas joué un match cette saison, et avec sa toute dernière intervention, nous pensons le voir qu’après le Match des étoiles. »

Jaroslav Spacek

Le pilote des Canadiens reconnait que la récente série de défaites des siens est due à une performance peu reluisante en situation d’un homme en plus.

« Comme je l’ai dit mainte fois auparavant, l’élément critique de notre jeu est l’avantage numérique », a dit Martin. « On m’a demandé récemment pourquoi nous perdions toujours en tirs de barrage. Si nous pouvions être productifs en supériorité numérique, ça ferait toute une différence. C’est ce que nous espérons que Tomas Kaberle amènera avec lui. »

Si l’idée d’avoir un joueur capable d’esquisser un jeu parfait en avantage numérique semble faire sourire l’entraîneur-chef des Canadiens, de perdre un coéquipier comme Spacek peine les joueurs.

« Nous avons perdu un bon joueur et un superbe coéquipier », avoue P.K. Subban d’entrée de jeu. « J’ai vraiment aimé jouer avec lui. Je lui suis reconnaissant pour la richesse de son expérience qu’il a partagé avec nous les jeunes joueurs. »

Jaroslav Spacek n’était pas seulement apprécié chez les plus jeunes.

« C’est toujours ce qui a de plus difficile dans ce métier, de perdre un ami et un bon coéquipier », a confessé Hal Gill qui a été acquis par les Canadiens la même année que Spacek. « Le côté positif de cet événement est que nous obtenons un joueur avec qui j’ai déjà joué, et je peux attester qu’il est un bon gars et qu’il aidera notre équipe.

« C’est difficile d’en parler quand tu perds un gars comme Spacio. Il était vraiment un gars d’équipe et quelqu’un de qui on va vraiment s’ennuyer, » a continué le défenseur de 6-pieds-7 qui a porté les couleurs des Maple Leafs aux côtés du nouveau venu en 2006-07 et 2007-08. « Quand tu ne gagnes pas de matchs, ces genres de trucs arrivent. Je crois que le message ici est, si tu ne portais pas attention avant, peut-être que tu devrais porter attention maintenant. »

La présence du nouveau défenseur Tomas Kaberle dans l’alignement de samedi reste toujours à confirmer. La présence d’un autre nouveau défenseur semble de plus en plus probable.

« On m’a donné le feu vert pour jouer », partage Chris Campoli, un sourire aux lèvres. « Je croise les doigts pour que je puisse faire partie de l’alignement demain. Je me sens bien et physiquement, c’est la grande forme.

« Il y aura de l’ajustement à faire assurément, quant à la vitesse du jeu, mais je suis vraiment excité d’effectuer mon retour au jeu », assure le défenseur qui a été mis sur la liste de blessés après 11 :05 dans son nouvel uniforme. « Ça été une longue route pour moi, je ne veux rien de plus que de sauter sur la glace et contribuer aux succès de l’équipe. »

Le dénouement de cette journée haute en émotion se jouera samedi après-midi alors que les Canadiens de Montréal sont de passage au Prudential Center au New Jersey afin d’y affronter les Devils.

Lee Anne Vincent O'Connor écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Le Tricolore obtient Tomas Kaberle des Hurricanes de la Caroline
Frédéric St-Denis cédé à Hamilton
La défensive contre-attaque