Un point signé Gionta

mardi, 06.12.2011 / 22 h 55 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un point sign\u00E9 Gionta

MONTRÉAL – La rencontre avec les Blue Jackets aurait bien pu se terminer en troisième période mardi, si ce n’avait été du travail de Brian Gionta.


Tout le monde a retenu son souffle en deuxième période, alors que le patin de Marc Methot des Blue Jackets a malencontreusement touché le capitaine des Canadiens au visage.

«Je me suis fait frapper et le patin est monté directement à mon visage et m’a coupé la lèvre. J’ai été chanceux considérant les circonstances», a avoué Gionta qui affichait quelques points de suture à la lèvre inférieure.

«Après la mise en échec, nous avions l’impression tous les deux que l’autre était dans le tort. Je n’ai pas vu le jeu, mais encore une fois, j’ai été chanceux que ce ne soit pas plus grave que ça.»

De retour au jeu quelques minutes plus tard, Gionta a permis au Tricolore d’enregistrer un point dans la rencontre grâce à son huitième but de la campagne, avec moins de deux minutes à faire en troisième période. Sur le jeu, Alexei Emelin a obtenu son tout premier point dans la LNH, le Russe terminant la soirée avec un différentiel de plus-1 et neuf mises en échec décernées. Pour le capitaine des Canadiens, la rencontre de mardi marquait un 152e affrontement d’affilée.

«C’est le genre de joueur que Brian est. C’est un gars vraiment solide et un patin dans la bouche, ce n’est pas ce qui va l’arrêter », a mentionné le défenseur Josh Gorges qui a connu sa part de points de suture au cours des saisons. «Il va toujours revenir et il l’a prouvé ce soir en nous aidant à obtenir ce point vital pour nous. C’était tout un but et c’était bien de le voir revenir.»

Ayant connu une soirée relativement occupée ponctuée de quelques arrêts spectaculaires, Carey Price n’a pas caché sa frustration par rapport à la situation actuelle lorsqu’il s’est amené dans le vestiaire après la défaite en tirs de barrage.

«Je n’aime pas regarder ce tableau et me rendre compte que nous sommes hors des séries. Ça ne nous donne pas l’occasion d’atteindre notre but qui est de gagner la coupe Stanley. Personnellement je n’aime pas perdre. Personne ne joue pour perdre, on joue pour gagner alors c’est très frustrant. Il faut se remonter les manches et se remettre au travail», a rappelé Price.

À quelques casiers de lui, Brian Gionta était du même avis que son gardien.

«Il faut faire un meilleur travail dans notre préparation », a ajouté Gionta. «En aucun cas nous n’étions prêts pour ce match et ça a paru. Mentalement, nous avons fait trop d’erreurs, trop de revirements et c’est causé par certains facteurs comme le manque de support. Mais il faut trouver des façons d’être meilleurs.»

Et cette recherche de solution s’amorcera dès mercredi, alors que les Canadiens se prépareront en vue d’un duel contre les Canucks jeudi soir.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

À VOIR AUSSI:
Sommaire
Faits saillants
Réalignement et nouveauté
Changement radical des divisions

Andrei Markov subit avec succès une arthroscopie à un genou