Réalignement et nouveauté

mardi, 06.12.2011 / 12 h 31 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

BROSSARD – À quelques heures de l’affrontement avec les Blue Jackets, prenez le pouls du vestiaire des Canadiens.


L’avantage Gorges: Profitant d’une véritable «explosion» offensive en 2011-2012 de la part de Josh Gorges, le pilote du Tricolore, Jacques Martin, a décidé d’utiliser le défenseur à une position dont il n’a pas l’habitude, à la pointe en avantage numérique. Bien que le défenseur ait peu d’expérience à cet endroit, il n’en n'est pas à ses premières armes.

«Au niveau junior, j’étais un peu plus souvent en avantage numérique, mais je crois que tout le monde ici a déjà joué en avantage numérique à un moment ou à un autre. Ça m’est arrivé à l’occasion depuis que je suis dans la LNH, mais jamais de façon soutenue. Mon travail est d’y aller et de faire ce qui me semble naturel. Je dois garder les choses simples», a lancé Gorges qui compte trois buts à sa fiche en carrière en avantage numérique.

«Quand j’en ai la chance, je dois envoyer des rondelles au filet, tenter de créer des ouvertures pour les autres gars et sauter sur les deuxième et troisième occasions. Je n’y vais pas en essayer de battre les gars en un contre un. Mon jeu reste le même, tout ce qui change ce sont ces quelques minutes de plus», a expliqué celui qui dispute déjà en moyenne plus de 22 minutes par match.

Les étoiles se réalignent: Le Bureau des gouverneurs de la LNH a procédé à un réalignement majeur des équipes pour la saison 2012-2013. Passant de deux conférences et six divisions à seulement quatre conférences, le visage de la Ligue va être modifié en fonction de caractères géographiques. Dans le vestiaire des Canadiens, la plupart des commentaires abondaient dans le même sens.

«J’aime ça. On va aller en Floride un peu plus souvent, alors on ne peut que s’en réjouir », a lancé Cammalleri à propos du fait que les Canadiens vont faire trois voyages en Floride pour y affronter le Lightning et les Panthers. «De l’autre côté, c’est certain qu’il va y avoir un peu plus de voyagements et ça, ça va être un défi. Au final, je crois que la Ligue est parfaitement arrimée avec le fait que les partisans veulent voir tous les joueurs et toutes les équipes. C’est bon pour le sport.»

«En ce moment, ça peut devenir un peu monotone de voir toujours les mêmes équipes tout le temps», a renchéri Cammalleri à propos du système actuel où les équipes de l’Est n’affrontent qu’une seule fois par année les équipes de l’Ouest, à quelques exceptions près. «De cette façon, la saison régulière va être un peu plus excitante. Les voyages seront un défi, mais ce sera rafraichissant de plusieurs façons pour les joueurs. »

Si bien chez soi: Ce sera un baptême au Centre Bell mardi soir pour le jeune attaquant Louis Leblanc, qui devrait évoluer sur un trio en compagnie de Mathieu Darche et de Petteri Nokelainen. Ayant raté la totalité du camp d’entraînement cette automne en raison d'une blessure à l'épaule, le jeune homme de 20 ans n’a donc pas pu participer aux rencontres préparatoires cette saison. N’ayant goûté qu’une seule fois au Centre Bell lors des matchs préparatoires il y a de cela deux saisons, Leblanc aurait crû que la facture aurait été un peu plus salée cette fois-ci.

«Ça m’a coûté une dizaine de billets. D’autres amis en ont acheté et vont y être. Mais ça ne m’a pas coûté trop trop cher», a lancé à la blague Leblanc. «J’ai hâte de voir ma famille. Ça va être un match spécial pour moi, mais aussi pour eux. Ma famille a toujours été là quand j’étais jeune. Ce sont mes parents qui m’ont voyagé jusqu’à l’aréna tous les matins, qui ont payé tout mon matériel de hockey. Ça va être un beau moment. Il ne manque plus qu’une victoire.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Changement radical des divisions
Andrei Markov subit avec succès une arthroscopie à un genou
Le Tricolore cède Andreas Engqvist à Hamilton
Engagement communautaire à l’approche de la période de Noël