Retour à la maison...ou presque

mercredi, 23.11.2011 / 13 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

RALEIGH – Même s’il appelle maintenant Montréal sa maison, Erik Cole n’a pas oublié d’où il vient et surtout, où il a passé neuf saisons dans la LNH.


Toujours propriétaire d’une demeure en Caroline du Nord, l’attaquant de puissance du Tricolore a permis à ses nouveaux coéquipiers de briser un peu la routine de la route en les invitant à un souper à son domicile, ce qui a été visiblement été très apprécié.

«Ça fait changement des hôtels, des restaurants. C’était bien de pouvoir relaxer un peu dans une maison», a lancé David Desharnais qui n’a toutefois pas eu à participer à la corvée de vaisselle après. «Il s’est occupé de la vaisselle. Je n’ai pas eu à faire ça. Je pense que j’ai juste à lui faire de belles passes ce soir et on va être quitte.»

Du côté de Cole, qui a notamment remporté la coupe Stanley avec la formation de Raleigh en 2005-2006, il était heureux d’avoir pu partager ce moment avec sa «nouvelle famille».

«Pas mal tous les gars sont venus à la maison, en plus de quelques amis d’ici. Nous avons bien mangé, nous avons regardé quelques matchs à la télé. Nous avons beaucoup d’espace pour amuser les invités, alors c’était bien », a expliqué Cole au sujet de son chez soi. «C’est bon de briser la routine de la route parfois. D’habitude, on est dans des chambres d’hôtels, au restaurant, puis de retour à l’hôtel. C’est quelque chose que tu n’as généralement pas le temps de faire quand tu es sur la route.»

Sur le plan hockey maintenant, la rencontre risque d’être tout aussi émotive pour Cole, qui en sera à une troisième confrontation en carrière contre son ancienne équipe. En plus de celle Centre Bell lors du match du 16 novembre contre la Caroline où il avait obtenu une passe, le vétéran de 33 ans avait disputé un match avec les Oilers au RBC Center, 1er novembre 2008.

«Je n’ai jamais vécu de transactions ou autre, mais il a quand même gagné une coupe Stanley et il a vécu de beaux moments ici », a rappelé Desharnais pour expliquer les papillons que Cole aura probablement dans le ventre mercredi soir. «C’est probablement spécial pour lui de revenir ici. On les a battus dans notre bâtiment et maintenant, on s’amène dans le leur. Ils sont seulement à deux points de nous. Ça va être un gros match.»

Et pour ce gros match, Jacques Martin pourra compter sur le retour d’Hal Gill dans la formation. Le défenseur format géant a participé à l’entraînement matinal et l’entraîneur-chef a confirmé qu’il serait dans l’alignement, mentionnant toutefois que son partenaire défensif sera connu au moment de la rencontre.

«Je me sens bien en ce moment. C’était bien de sauter sur la glace et de sentir que j’étais prêt à jouer », a laissé savoir Gill, qui a raté les quatre derniers matchs des Canadiens. «Quand tu reviens d’une blessure ou de maladie, tu veux essayer de garder les choses simples, t’appuyer un peu sur tes coéquipiers et faire les choses de la façon la plus linéaire possible. Au final, ça ne prend pas grand temps – tu encaisses cette première mise en échec, tu reviens dans le jeu et c’est le retour à la normale.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Résultats - Scrutin du Match des étoiles 2012 - Semaine 1
Être ou ne pas être
Faire sa marque
Le jeu des chiffres - 21 novembre 2011