Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le retour de Markov

mardi, 15.11.2011 / 14 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le retour de Markov
 

BROSSARD – Après sa deuxième séance avec l’équipe en autant de jours, Andrei Markov a fait le point sur sa situation avec les médias.

Andrei Markov a rencontré les médias mardi matin.

Relever le défi: Après avoir rejoint ses coéquipiers sur la patinoire pour une seconde séance d’entraînement, le défenseur Andrei Markov était prêt pour un deuxième gros défi en route vers son retour au jeu ; affronter les médias montréalais.

«Je suis content d’être de retour avec l’équipe, de m’entraîner avec eux et de faire quelque chose de différent pour une fois. Ils ont fait du bon travail avec moi lors de ces trois semaines en Floride », a affirmé Markov, littéralement submergé par une mer de caméras et de micros. «Mon genou est beaucoup plus solide qu’avant et maintenant, j’en suis à une nouvelle étape dans le processus et j’espère que demain, je vais me sentir mieux qu’aujourd’hui. »

Patinant en solitaire depuis déjà quelques mois maintenant, Markov doit encore peaufiner certains aspects de son jeu avant d’être prêt pour la compétition, mais de retrouver ses coéquipiers est déjà une grosse étape.

«Ça fait toute une différence de patiner avec une équipe en comparaison à patiner tout seul», a-t-il laissé savoir. «La vitesse et le synchronisme sont différents, mais ça fait du bien de retrouver les gars sur la glace et j’en suis très heureux. »

De vieux amis: Alors que les Canadiens accueilleront les Hurricanes de la Caroline mercredi soir au Centre Bell, ce sera soirée de retrouvailles pour Erik Cole, qui fera face à son ancienne équipe pour la première fois depuis sa venue à Montréal.

«Je suis un gars assez gentil sur la glace et je jase beaucoup. Je suis certain qu’ils entendront mes commentaires. Ça va être drôle. Quand tu joues contre des gars que tu connais bien et que tu es de l’autre côté, c’est différent», a mentionné Cole, avouant du même souffle qu’il aura peut-être un petit effort supplémentaire pour battre le gardien Cam Ward.

«Eric [Staal] est un très bon ami. Cet été, nous étions au mariage de Andrew Ladd en compagnie de Cam Ward et je me souviens d’avoir entendu Staal dire à Ward, «surtout, ne laisse pas ce gars-là marquer contre nous. Fais n’importe quoi. » Ça va être un jeu dans le jeu très plaisant», a-t-il laissé tomber en parlant du défi qui l’attend.

J’ai ma théorie : Toutes les théories sont bonnes pour expliquer l’hécatombe qui touche les Canadiens ces jours-ci. Avec la liste de blessés qui ne cesse de s’allonger, Carey Price y est allé de la sienne.

«Quelqu’un se blesse. Tout le monde doit jouer plus de minutes et il y aura de la fatigue durant le match. Bien sûr, le plus tu es fatigué, le plus tu as de chances de ne pas être alerte et quelque chose se passe et boum. Tu es blessé. Tu te fais frapper, tu tombes sur la bande et c’est fait», a expliqué le gardien de 24 ans, qui est également revenu sur l’incident impliquant Milan Lucic et Ryan Miller.

«J’ai déjà été frappé d’une telle façon par Cam Jensen et il n’avait pas eu de suspension, mais je n’avais pas eu de commotion cérébrale. Le hockey est un sport difficile. C’est le travail des attaquants d’être dans la face des gardiens et de rendre son travail le plus difficile possible », a lancé Price avant de tempérer ses propos. «Mais d’un autre côté, l’idée n’est pas de le frapper ou de le mettre en danger. C’est une ligne très mince.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

AUSSI VOIR:
Liste des blessés
Aucun répit
Le jeu des chiffres - 14 novembre 2011
Le Tricolore rappelle Andreas Engqvist 
Miller, Enroth... même défi