Miller, Enroth... même défi

lundi, 14.11.2011 / 12 h 52 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Miller, Enroth... m\u00EAme d\u00E9fi
 

BROSSARD – Affronter les Sabres sans Ryan Miller, c’est facile… Erreur!

Après l’incident de samedi dernier où Milan Lucic a frappé Ryan Miller alors que celui-ci était sorti de son filet, le gardien des Sabres est ennuyé par des symptômes de commotion cérébrale. C’est donc Jhonas Enroth qui sera devant la cage des Sabres.

Jhonas Enroth sera devant la cage des Sabres de Buffalo.

«Je me souviens parfaitement de la dernière fois qu’on les a affrontés, Miller avait joué tout un match. Ce ne sera pas lui ce soir, mais Enroth est un bon gardien et je ne crois pas qu’il ait perdu un match en temps réglementaire cette saison, alors on ne peut pas s’asseoir sur le fait que Miller ne joue pas », a lancé d’entrée de jeu Max Pacioretty au sujet de la fiche de cinq victoires en cinq départs pour le jeune gardien de 23 ans.

Le meilleur buteur des Canadiens a poursuivi en discutant de l’attitude à adopter pour contrer les Thomas Vanek et Jason Pominville.

«On veut jouer solidement en défensive. On n’a pas marqué beaucoup de buts dernièrement, mais ce n’est pas aussi grave parce qu’on joue bien collectivement en défensive. Si nous continuons comme ça, nous n’aurons pas à marquer cinq buts pour gagner un match, mais seulement deux ou trois», a rappelé Pacioretty, qui compte jusqu’ici sept buts.

Connaissant un certain succès offensif depuis le début de la saison avec ses huit points, Josh Gorges s’attend à une rencontre corsée ce soir, une rencontre où les Sabres s’amèneront avec le couteau entre les dents.

«On peut toujours s’attendre à ce que peu importe l’équipe qu’on affronte, leur gardien va être à son meilleur et leurs joueurs aussi. Pour nous, ce n’est pas toujours facile à domicile, parce que les autres équipes semblent toujours jouer de gros matchs ici», a avoué Gorges qui croit toutefois que la foule peut vraiment devenir le 7e joueur, mais qu’il faut savoir doser.

«On veut se nourrir de cette énergie, mais il faut le faire de façon contrôlée. Tu veux être énergisé par cette foule, mais il ne faut pas commencer à essayer de donner un spectacle», a poursuivi Gorges. «Tu ne veux pas essayer de nouvelles choses et obtenir des ooh et des aah, tu veux juste exécuter les mêmes jeux simples qui nous ont apporté du succès. Ce n’est pas aussi beau à voir, mais ça fonctionne. »

Même s’il ne participera pas à la rencontre, tout comme Hal Gill, aux prises avec un virus et Andrei Kostitsyn, blessé au bas du corps, Andrei Markov s’approche de plus en plus d’un retour. Le défenseur a fait un grand pas vers l'avant en s'entraînant avec ses coéquipiers lundi matin. Il portait toutefois une chandail de couleur différente, pour éviter tout contact. Sa présence n'était pas sans réjouir l’équipe en entier et en particulier, P.K. Subban.

«Je suis content de le voir sur la glace », a mentionné P.K. Subban, qui a été le joueur le plus utilisé chez les Canadiens jusqu’ici, avec une moyenne de 23:21 de temps de jeu par match. «Quand j’ai été rappelé de Hamilton la première fois, j’avais vraiment hâte de jouer avec lui, d’être dans la même équipe que lui. En tant que partisan des Canadiens, je l’ai vu patiner pendant des années. Ce n’est pas seulement pour moi, mais pour les 23 gars dans le vestiaire au complet. C’est un gros morceau de cette équipe et il sera encore plus dans le futur.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens - Sabres
Au diapason
Dans le calepin - 11 nov. 2011
L’as dans la manche