Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Cogner à la porte

mardi, 08.11.2011 / 23 h 10 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Cogner \u00E0 la porte

MONTRÉAL – «La puck n’a pas roulé pour nous». Cette expression consacrée s’applique particulièrement bien à la rencontre Canadiens-Oilers de mardi soir.

Bien que la troupe de Jacques Martin ait dominé 29 à 14 au chapitre des tirs au but et que les occasions de marquer ait été en faveur du Tricolore par la marge de 17 à 10, les Oilers se rendent à Boston avec une victoire de plus en poche.

Faits saillants de la rencontre

«Nous avons fait beaucoup de bonnes choses aujourd’hui. Les gars ne peuvent pas vraiment se prendre la tête avec notre performance d’aujourd’hui. Nous avons envoyé des rondelles au filet, nous avons créé des occasions et même si la rondelle ne voulait pas pénétrer, nous avons persévéré », a laissé savoir le défenseur P.K. Subban, qui a été utilisé durant 22:44, dont 5:49 en avantage numérique.

«Il faut donner du crédit à leur unité de désavantage numérique. Ils nous ont forcés à faire des jeux que nous ne faisons pas normalement en avantage numérique et ils ont créés des revirements », a mentionné Subban qui a dirigé cinq tirs en direction du filet de Khabibulin. «Les gardiens dans cette ligue sont bons. Si chaque soir tu essaies de trouver le trou et de le viser, tu ne marqueras pas beaucoup de buts. Il faut envoyer des rondelles sur le filet, mais aussi autour du filet, pour créer des occasions. Je crois que nous avons fait du bon travail à ce chapitre, mais malheureusement, ça n’a pas donné le résultat escompté. »

Le seul marqueur du côté du Tricolore, Max Pacioretty, abondait dans le même sens. Avec une moyenne de buts accordés de 1,5 par rencontre, les Oilers trônent au sommet de la LNH. Et ces succès proviennent de plusieurs facteurs, mais les performances de Khabibulin y sont certainement pour quelque chose.

«Il faut lui donner beaucoup de crédit. Je sais que sur une de mes occasions sur un rebond en troisième période il a fait l’arrêt. Je n’ai aucune idée comment il a fait. Il a joué tout un match», a mentionné Pacioretty au sujet du gardien qui est encore le seul gardien de la Ligue à afficher une moyenne de buts alloués en deçà de 1,00. «En première, on a eu certaines chances. J’ai frappé un poteau, Cammy aussi. À mesure que le match progressait, on avait de plus en plus d’occasions. Mais il faut être capable de marquer aussi.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 8 septembre 2011
Les jeunes loups
Gomez s'approche d'un retour