Gomez s'approche d'un retour

lundi, 07.11.2011 / 13 h 32 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Gomez s\'approche d\'un retour
 

BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui : Hal Gill voit le bon côté, Gomez s’approche d’un retour et Desharnais parle des Oilers.

De bonnes choses : Bien que les Canadiens aient frappé un mur contre les Rangers, mettant fin à leur séquence de quatre victoires, le vétéran Hal Gill a reconnu que malgré la défaite, l’équipe a tout de même réussi à se prouver quelque chose à elle-même samedi soir.

«Il va y avoir des matchs où on va tirer de l’arrière rapidement, mais l’important est de rester dans le match. C’est certain que tu veux gagner, mais il faut encore se prouver à nous-mêmes qu’on peut compétitionner à chaque match. Qu’on tire de l’arrière en début de match ou non, nous savons que nous pouvons nous battre », a mentionné Gill, qui a disputé 8 :35 en désavantage numérique alors que les Canadiens ont connu du succès lors de huit des neuf pénalités contre les Rangers.

«D’être au cachot autant enlève de la fluidité à la rencontre », a ajouté le défenseur de 36 ans. «Demain soir, il faudra être concentré sur ce qu’on a à faire, rester hors du banc des pénalités et apporter un certain rythme au match, parce que quand on le fait, c’est là que cette équipe est à son meilleur.»

De retour dans la bande : Il portait peut-être un chandail «sans-contact» bleu-poudre lundi matin, mais Scott Gomez paraissait seulement heureux de sauter sur la glace en compagnie de ses coéquipiers pour la première fois depuis qu’il a été victime d’une blessure au haut du corps, le 20 octobre dernier.

«C’est terrible d’avoir à patiner tout seul chaque matin, alors de faire partie des exercices et de retrouver cette camaraderie, ça fait du bien. Ma situation est encore au jour le jour, mais je verrai comment mon corps réagit demain et on partira de là, mais je me suis bien senti aujourd’hui », a lancé Scott Gomez au sujet de son premier entraînement avec l’équipe depuis plus de deux semaines.

«On gagne et c’est ça qui est important. Ça démontre seulement à quel point lorsque tout le monde est en santé, le genre d’équipe qu’on peut être », a poursuivi Gomez qui s’est blessé après avoir joué seulement 2 :40 dans la rencontre avec les Penguins plus tôt cette saison. «Je veux seulement être de retour dans l’alignement et contribuer. Ça ne dérange pas où je joue et combien de minutes je joue. Je n’ai pas l’impression que personne ne me doit quoi que ce soit. Il y a beaucoup de gars talentueux dans cette équipe, nous sommes tous très proches et c’est bien de voir des gars comme Eller ou Davy bien jouer.»

Jeunesse d’aujourd'hui: Avec une moyenne d’âge de 26,8 ans, les Oilers présentent une des plus jeunes équipes de la LNH, en compagnie notamment de l’Avalanche (26,5), des Jets (26,2), des Sabres (26,8) et des Blue Jackets (26,8). Mais pour David Desharnais, ce qui explique le succès des Oilers en ce moment est non seulement leur jeune puissance offensive, mais aussi la présence de vétérans de qualité.

«Ils ont un peu plus de maturité. La plupart en sont à une deuxième ou une troisième année », a mentionné David Desharnais au sujet des jeunes loups des Oilers. «Et ils ont de bons vétérans qui reviennent, par exemple Ryan Smyth, qui doit beaucoup aider. Je pense qu’ils ont un bon mélange et ça débloque cette année.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

AUSSI VOIR:
La fondation Max Pacioretty voit le jour
Du plaisir au FestiFan 
Les hommes à tout faire 
Quand tout fonctionne