Dans le calepin - 4 novembre 2011

vendredi, 04.11.2011 / 13 h 18 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin - 4 novembre 2011

OTTAWA – Bien que les Canadiens aient remporté leurs trois derniers matchs, tout cela est de l’histoire ancienne. Pour eux, le match de vendredi face aux Sénateurs est la seule chose qui les préoccupe maintenant.

La séquence de trois victoires consécutives du Tricolore a pu raviver les espoirs des partisans, pour les joueurs, ils étaient conscients qu’ils seraient en mesure de remonter la pente. La formation montréalaise sait toutefois que le travail ne s’arrête pas là et qu’il y a encore du boulot à faire.

« Ces victoires n’ont pas vraiment enlevé de pressions de nos épaules. Les victoires ne font jamais ça », explique Michael Cammalleri qui croit qu’il faut seulement regarder de l’avant. « Nous sommes dans la LNH et en bout de ligne, nous tentons de gagner la coupe Stanley. »

« En aucun temps nous avons pensé paniquer durant notre mauvaise séquence, comme plusieurs ont pu penser. Notre séquence nous a permis de relaxer un peu et nous aidera à jouer de manière un peu plus détendue ce soir. »

Les Canadiens affronteront ce soir une équipe qui en a surpris plusieurs depuis le début du calendrier. Peu d’observateurs pensaient que la troupe dirigée par le nouvel entraîneur Paul MacLean se trouverait là où elle est actuellement au classement. Les joueurs du bleu-blanc-rouge veulent donc sortir en lion et savent que les premières minutes de la rencontre seront cruciales.

« Quand on a une longue pause comme celle que l’on vient d’avoir, on peut avoir tendance à être rouillé en début de match. », mentionne David Desharnais qui tentera ce soir d’inscrire son nom sur la feuille de pointage dans un quatrième match d’affilée. «  Il faudra garder les choses simples. Ils ont gagné six de leurs sept derniers matchs. Comme toutes les autres équipes dans la Ligue, il ne faut jamais prendre personne à la légère. »

Bien qu’Ottawa fait flèche de tout bois, le Tricolore a pu se préparer adéquatement pendant quelques jours pour le match de vendredi. Après avoir mis l’emphase sur quelques aspects en particulier lors des récentes séances d’entraînement, Montréal tentera d’exploiter certaines faiblesses dans la muraille de son adversaire.

« C’est une équipe transformée. Ils ont des bons vétérans autant à la défensive qu’à l’offensive. Leur jeu de puissance fonctionne à plein cylindres et cela leur a permis de connaître un bon début de saison », résume Jacques Martin au sujet de l’équipe qu’il a piloté durant neuf saisons.

« Nous devrons les forcer à écoper des punitions plutôt que nous, en raison de leur efficacité en avantage numérique. Ça va être important pour nous de bien travailler et d’utiliser notre éthique de travail pour provoquer des choses. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :

Face à face : Canadiens-Sénateurs

Enfin un match!
Une entente de trois ans pour Jarred Tinordi 
Gorges 2.0