Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Dans le calepin – 29oct.

samedi, 29.10.2011 / 12 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 29oct.

MONTRÉAL – À quelques heures du match revanche contre les Bruins au Centre Bell, voici ce que les Canadiens avaient à dire.

Au fond, mais… : La fiche des Bruins n’est guère reluisante depuis le début de la saison. Les champions en titre de la coupe Stanley reposent au 15e et dernier rang dans l’Association de l’Est. Toutefois, à quelques heures d’un match intradivision capital, l’entraîneur du Tricolore Jacques Martin croit que la pire erreur à faire serait de sous-estimer les Bostonnais.

Vous m'accordez cette danse?

«On sait que c’est toujours une grosse rivalité contre les Bruins. Ce soir, ça va être encore plus intense. Il faut être prêts à nous battre dès le début du match. Les deux équipes connaissent des difficultés et ces deux points sont très importants », a lancé le pilote des Canadiens qui a utilisé en conclusion une terminologie souvent entendue vers la fin de la saison. «Il faut être prêts à aller à la guerre.»

Un visage familier : Depuis les deux dernières rencontres, l’assistant-entraîneur Randy Ladouceur a troqué sa place sur la galerie de presse pour être debout derrière le banc du Tricolore. Pour le défenseur Hal Gill, c’est une impression de déjà-vu.

«Ça va bien. Je suis un peu familier avec lui », a expliqué Gill, qui a vu Ladouceur se pencher par-dessus son épaule durant deux saisons chez les Maple Leafs. «Ça fait changement, mais c’est le genre de gars qui parle beaucoup et il démontre de la passion. Les gars peuvent s’en nourrir. La communication est excellente sur le banc, ce qui aide toujours énormément. »

M’accorderez-vous cette danse : Après avoir écopé des pénalités mineures pour accrochage dans la rencontre de jeudi soir, P.K. Subban et Brad Marchand ont quitté le banc et ont immédiatement été renvoyés en pénalité par les officiels pour avoir retardé le match. Puis, après avoir passé les deux minutes au cachot, les deux ont lâché les gants pour finalement en venir à un affrontement en règle. Les deux joueurs étaient peut-être de bons amis lorsqu’ils ont remporté l’or ensemble au Championnat du monde junior en 2008, en République tchèque, mais Josh Gorges ne croit pas qu’ils renoueront avec cette amitié samedi soir.

«Je ne sais pas, mais j’en doute. Tout simplement parce que ce n’est pas que P.K. et Marchand qui sont en cause; c’est Boston et Montréal », a expliqué le défenseur, qui a terminé sa soirée à Boston avec une passe et trois tirs bloqués. «La rivalité est intense et les émotions sont toujours à leur comble. Je crois qu’ils vont encore se chercher sur la glace et terminer leurs mises en échec et ça va des deux côtés. On s’attend au même genre de match que jeudi, de la part de tout le monde.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Aaron Palushaj cédé aux Bulldogs de Hamilton
Transition réussie 
La bonne recette