Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un autre pas

lundi, 24.10.2011 / 21 h 42 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un autre pas

MONTRÉAL – Les joueurs des Canadiens ont tout donné lundi soir face aux Panthers. Mais ils n’avaient pas prévus qu’ils seraient opposés à un Jacob Markstrom en pleine forme au Centre Bell.

En stoppant 40 des 41 lancers auxquels il a été bombardé, le gardien des Panthers a empêché le Tricolore de remporter une deuxième victoire cette saison. Une victoire qu’il aurait mérité d’obtenir, mais qui devra attendre. Bien qu’il ne leur en manque pas beaucoup afin de surmonter cette mauvaise séquence, les joueurs commencent à trouver le temps long.

« Nous obtenons les lancers, mais on dirait que ce n’est jamais suffisant. Lorsque l’on regarde les chances que nous avons obtenues, je n’en reviens pas que la rondelle n’a pas pénétrée dans le filet », admet avec sincérité Josh Gorges. « Un de ces jours elle va devoir le faire pour nous. Mais jusqu’à ce que ça se produise, nous devons trouver un moyen de faire les choses différemment. »
 
« Lorsqu’une équipe se forge une avance d’un but tard dans un match, vous savez qu’ils seront conservateurs. Nous ne devons pas penser qu’il nous faut aller d’un bord à l’autre de la patinoire ou essayer de faire des jeux de finesse à la ligne bleue. Ça s’est produit trop souvent. »

Un des points positifs que l’entraîneur-chef Jacques Martin pourra garder de ce match est la prestation de Peter Budaj qui voyait de l’action pour la première fois de la saison. N’ayant pas été utilisé depuis le 29 septembre lors du calendrier préparatoire, le gardien slovaque s’est fort bien débrouillé, réussissant quelques gros arrêts pour garder son équipe dans la partie.

« Je me sentais vraiment bien ce soir. La foule était excellente, les partisans étaient bruyants. C’était un match excitant et nous avons obtenu plusieurs chances. La foule nous appuyait », explique Budaj qui a résisté à 29 des 31 lancers dirigés vers lui.

« En deuxième période lorsque le pointage était 1 à 1, je me suis dit que le prochain but ferait la différence. J’espérais que ce serait nous qui le marquerait. Malheureusement ce fut eux. En bout de ligne par contre, j’aurais préféré me sentir moins bien mais avec une victoire en poche. »

Un de ceux qui a tout tenté pour donner une victoire à son équipe est certainement Erik Cole. En plus de marquer son premier but dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, l’attaquant de puissance a mené les deux formations au chapitre des lancers au filet avec six. Le cœur n’était toutefois pas à la fête malgré cette soirée de première.

« Nous avons fait de bonnes choses en plus d’obtenir des opportunités, mais le résultat final demeure le même. Nous avons connu un excellent match sous plusieurs facettes, nous nous sommes bien défendus en deuxième période. Personne n’aime perdre », raconte Cole au sujet de la situation que vit présentement ses coéquipiers et lui.

« Chaque équipe fera face à de l’adversité au cours de la saison. C’est à notre tour. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres
Du nouveau dans l’air 
Dans le calepin – 23 oct. 2011 
Nokelainen et Stafford acquis des Coyotes en retour de Brock Trotter et d’un choix de 7e tour en 2012.