Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Regarder en avant

vendredi, 21.10.2011 / 14 h 57 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Regarder en avant

BROSSARD – Les Canadiens étaient de retour à l’entraînement vendredi matin en vue de la rencontre de samedi contre les Leafs.

Sa formation présentant une fiche de deux buts en 25 occasions en avantage numérique, le pilote des Canadiens Jacques Martin a insisté sur le travail des unités spéciales au cours de la séance matinale.

«Le point commun entre toutes ces défaites est certainement les unités spéciales. Avoir un jeu de puissance efficace qui peut marquer aurait pu faire la différence dans quelques-unes de ces parties», a lancé Martin, qui rappelle que ce genre de séquence n’est pas nécessairement inhabituelle. «On passe à travers des moments comme ça au début, dans le milieu ou à la fin d’une saison. Pour nous, c’est maintenant. La clé est de rester positif, d’apprendre des six derniers matchs et d’être prêts pour le match de samedi. »

Pour Tomas Plekanec, qui pilotait un trio en compagnie de Cammalleri et de Gionta à l’entraînement, il faut regarder vers l’avant.

«Ce n’est jamais bon de connaître ce genre de séquence, mais il reste encore 76 matchs à jouer et c’est de cette façon qu’il faut voir les choses. Il faut regarder vers le futur », a rappelé Plekanec, qui a terminé au premier rang des pointeurs du Tricolore en 2010-2011. «Il faut jouer en groupe et contrôler ce qu’on peut contrôler. Nous en parlons depuis trois semaines, maintenant c’est l’heure de le montrer sur la glace. »

Ayant disputé 1000 matchs dans la LNH, Hal Gill a connu de nombreux entraîneurs et de nombreux systèmes différents. Par contre, ce que le vétéran défenseur sait, c’est que peu importe le système de jeu, l’élément le plus important est la confiance.

«Ça a l’air simple: “Exécuter le système”. Mais il y a beaucoup de choses à considérer. Ce n’est pas à propos du système, c’est une question d’exécution et de confiance. Peu importe la raison, nous nous sommes éloignés de ça et il faut retrouver cette confiance que ton coéquipier va gagner sa bataille et va l’envoyer sur la bande. Tu ne peux pas exécuter un système à moitié, il faut tous aller dans la même direction», a expliqué Gill.

«Ça n’arrive pas comme ça », a renchéri Gill à propos de l’importance du jeu d’équipe. «Si tout le monde pouvait le faire, tout le monde gagnerait. C’est du travail de jouer en équipe – il y a beaucoup de choses qui se passent et les gars doivent se préparer à accomplir la tâche. »

Malgré la situation actuelle, l’entraîneur du Tricolore ne panique pas et se tourne vers un exemple pas si lointain pour démontrer qu’il faut demeurer calme.

«Prenez par exemple les Sabres de l’an dernier. Lorsque tout allait mal, tout le monde voulait tout changer dans cette équipe », a expliqué l’entraîneur. «Finalement, ils sont restés dans la même voie et on finit par remonter la pente et faire les séries.»

Est-ce que le Tricolore suivra cette même voie? Le premier élément de réponse sera fourni samedi, alors que les Leafs seront en ville.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Sentiment d’urgence 
Cammalleri de retour
Le carnet de route
Plein feu sur... Cammalleri
Match historique pour le défenseur Hal Gill