Dans le calepin – 26 sept. 2011

lundi, 26.09.2011 / 12 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin \u2013 26 sept. 2011
BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui: solution radicale de l’entraîneur, Bournival dans la mêlée et Gorges a hâte de voir son équipe.

On efface tout et on recommence: Après une rencontre plutôt difficile à Halifax contre les Bruins, Jacques Martin a une solution assez radicale pour l’affrontement de lundi soir. Le genre de solution qu’on ne peut voir qu’en match préparatoire.

«Ce qu’on va faire pour se préparer? On va changer de personnel ce soir», a lancé l’entraîneur des Canadiens, sourire en coin. «C’est notre sixième partie en sept jours, alors on continue de faire l’évaluation de nos joueurs. Pour beaucoup, ce soir sera l’occasion d’avoir un dernier essai et ils voudront élever leur jeu d’un cran. »

Sauter dans la mêlée: Ayant raté une bonne partie du camp d’entraînement en raison d’une blessure au bas du corps subie lors d’un match intraéquipe, Michaël Bournival aura finalement une occasion de fouler la glace du Centre Bell.

«Je suis vraiment content d’être rétabli à 100%. Je suis heureux d’être prêt pour pouvoir jouer au moins un match dans le camp d’entraînement», a lancé Bournival qui devrait être de l’alignement contre les Bruins lundi soir, en compagnie de Brian Willsie et Brian Gionta. «Des blessures, ça fait partie du hockey. Je dois m’habituer et rester fort mentalement. J’y vais un jour à la fois.»

Ça commence quand ?: Avec le nombre important de blessés au camp d’entraînement et le nombre imposant de rencontres à disputer dans un court laps de temps, peu de coupures ont été effectuées jusqu’ici. Toutefois, la situation devrait changer rapidement, puisqu’après la rencontre de lundi, seulement deux rencontres préparatoires demeureront au calendrier.

«Je crois que le plus rapidement on va avoir une idée de ce à quoi l’équipe va ressembler, le plus de temps on aura ensemble et on pourra bâtir une chimie », a lancé Josh Gorges. «Pour beaucoup de jeunes, c’est un moment difficile à passer. Ils veulent montrer de quoi ils sont capables et de quoi ils sont faits. Mais ça fait du bien de se rapprocher d’un vrai alignement et de sentir que la saison approche.»

De l’autre côté du vestiaire, Michael Cammalleri voit la question des coupures d’un œil un peu différent.

«Je sais que c’est un "work in progress" », a confessé Cammalleri. «J’ai surtout hâte de jouer les prochains matchs et de vraiment augmenter notre niveau d’un cran. Après, je me sentirai confortable pour amorcer la saison. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.



VOIR AUSSI:
Face à face: Canadiens - Bruins
Conseils du capitaine
Calepin d'après-match
Le jeu des chiffres – 25 sept. 2011 
L'air des maritimes 
L’éclosion